Les photos manquantes dans les commentaires seront progressivement de retour.

Tourterelle rieuse (échappée)

Tourterelle rieuse (échappée)

La Tourterelle rieuse est un oiseau d'origine africaine qu'on retrouve en captivité au Québec. On peut s'en procurer en animalerie. Elle est parfois observée dans la nature lorsqu'elle s'échappe. Au cas où, vérifiez si vous avez affaire à elle ou à une Tourterelle turque, qui est très rare au Québec.

Distinctions physiques : Tourterelle beige pâle, au collier noir derrière la tête et à la queue carrée. Semblable à la Tourterelle turque, mais avec du blanc très étendu sous la queue et avec les primaires pâles.

Son : Un OU sec suivi d'un OU roulé, le tout répété plusieurs fois. ou-rrrroulou ou-rrrroulou ou-rrrroulou

Latin : Streptopelia roseogrisea
Anglais : African Collared-Dove
Ancien nom : -

Ordre : Columbiformes
Famille : Columbidae

Articles reliés :
La chasse à la tourterelle s'en vient..

Espèce ouverte à la participation depuis le 15 janvier 2020.

____

Participez à cette encyclopédie participative en incluant vos  photos ou vos anecdotes soutenues par des photos dans les commentaires ci-bas. On vise obtenir tous les angles, distances et plumages ici. (Pour soumettre une vidéo ou un audio, veuillez procéder par courriel.)

Votre photo demeurera dans les commentaires et pourrait aussi être utilisée par Go oiseaux pour illustrer l'espèce au haut de cette page ou ailleurs sur le site.

Go oiseaux ajoutera une réponse à votre commentaire indiquant "oui" ou "non (avec explication)" pour confirmer ou infirmer votre identification. Des espèces similaires pourraient donc figurer dans les commentaires, ce qui devrait en aider plusieurs dans leur apprentissage de l'ornithologie.

Si vous voulez copier une des photos de cette page, vous devez le demander directement à son auteur en répondant à son commentaire. Il recevra un avis par courriel et pourra vous répondre. Merci de respecter ainsi les droits d'auteur.

La Web-encyclopédie est un outil qui est et demeurera gratuit.

Amusez-vous bien!

_____

Pour le cours en ligne, cliquez ici.
Pour la boutique en ligne, cliquez ici.
Pour faire identifier un oiseau gratuitement, cliquez ici.

Voir les pigeons et touterelles
Retour à la web-encyclopédie

Commentaires ( 21 )

  • Louise Corbeil Desilets

    Bonjour , il y a 2 ans nous avons recueillis une tourterelle rieuse qui avait du s,échappé d un elevage. Elle est seule .Depuis quelques mois, elle ponds deux oeufs, sterile puisque elle est seule…elle se perche sur ma tete et se promène partout…comment faire pour qu elle cesse de pondre inutilement? Elle ponds environ 1 fois par mois et couve environ 3 a 4 semaines et recommence le même manege! Merci

    • Vous êtes chanceuse, j’ai eu une femelle cockatiel pendant 18 ans, alors je connais la réponse. Il faut lui laisser ses oeufs, ce que vous faites déjà, pour ne pas qu’elle en ponde trop à la fois. Il faut aussi raccourcir le temps de clarté en rallongeant ses nuits, en mettant une couverture sur sa cage assez tôt en soirée. La longue photopériode d’été est probablement ce qui a déclenché ces pontes. 🙂

      • Louise Corbeil Desilets

        Merci, pour vos conseils!

  • Schneider denis

    Bonjour, j’ aimerai savoir si ont peu apprivoiser les tourterelles rieuse, c’est a dire les laisser voler la journée et quelle rentre le soir comme un pigeon normal. Merci de votre réponse

    • Les Tourterelles rieuses sont apprivoisées par défaut, car elles sont vendues en animalerie. Pour ce qui est de les faire voler dehors comme les pigeons, je ne crois pas que ça fonctionnerait, car elles ne sont pas des pigeons. Les pigeons reviennent naturellement, pas les tourterelles (sinon j’imagine qu’on s’en servirait aussi). De plus, les oiseaux de cage vont normalement simplement s’égarer et vous les perdrez. Finalement, les pigeons sont adaptés à notre climat, donc on peut les laisser voler été comme hiver, mais la Tourterelle rieuse n’est pas adaptée à l’hiver. De rien. 🙂

    • Yvon Gautier

      Il se peut qu’une Tourterelle Rieuse soit lâchée auprès de sa cage, mais pas sûr qu’elle y revienne. D’ailleurs, il ne faut surtout pas la prendre et la lâcher vous-même, Il faut laisser la cage grande ouverte et c’est elle qui décidera d’elle même d’en sortir. L’idéal c’est une grande volière ou un grand bâtiment de ferme dans lequel elle sont en liberté et de faire des ouvertures en hauteur avec une planchette servant de reposoir, qui rentre à l’intérieur et dépasse d’environ 1 mètre à l’extérieur. A un moment donné, la tourterelle s’y posera à l’intérieur et petit à petit trottera dessus vers l’extérieur pour s’y reposer longtemps en observant son environnement, jusqu’au moment où elle s’envolera mais pas loin. Elle ira se poser sur un arbre ou une gouttière juste en face, puis reviendra se poser sur la planchette et à la nuit tombée, rentrera peut être dans son abri. Surtout, ne jamais la forcer à s’envoler, il faut lui laisser le temps de découvrir cette nouvelle liberté, qu’elle peut rester à contempler pendant des heures avant d’aller se poser non loin de là. Lorsqu’elle en aura pris l’habitude, elle renouvellera ce comportement tous les jours mais tout ça est plutôt rare. La Tourterelle Rieuse Domestique ne se comporte pas comme un pigeon qui lui, revient systématiquement à son pigeonnier. Ce que vous pourriez faire, c’est de laisser le mâle enfermé dans son abri afin qu’il se mette à roucouler pour appeler sa femelle. Ce n’est que plus tard que vous pourrez tenter de lâcher les autres, mais rien est certain du retour.

      • Merci pour les détails. Pourrions-nous savoir votre expérience avec ces oiseaux ou avec les pigeons svp? (Dans le sens que vous semblez en avoir ou être éleveur. Dites-nous-en un peu sur vous afin que nous vous connaissions un peu. Merci.):-)

  • Bruno Pelletier

    Je dois vous dire que depuis que les grands froids sont arrivé je n’ai plus revu mes tourterelles rieuse.

    • Yvon Gautier

      Cher Monsieur, je ne savais pas que je m’adressais à vous par mes messages mais peu importe. Je croyais m’adresser à Mireille qui vit au Québec et qui s’intéresse également aux tourterelles. Habitez-vous aussi au Québec ? Si c’est le cas, il va de soi que vos Tourterelles Rieuses ont bien pu mourir de froid mais surtout faute de ne pouvoir s’alimenter. N’oubliez pas que vos tourterelles, sont domestiques mais surtout, que leur origine ancestrale est Africaine, sous le nom de Tourterelle Rose et Grise. Sa domestication qui date de l’antiquité, s’est effectuée dans les pays tempérés voire les pays très chauds. Même si sa domestication peut aussi avoir lieu dans des pays aux hivers très rudes, il vaut mieux les garder en captivité, à l’abri des grands froids, sans pour autant qu’elles soient dans un local chauffé mais surtout, quelles soient assurées de recevoir de quoi boire et manger, avec en plus des fortifiant tel de l’huile de foie de morue. Si vous habitez en France ou ses pays voisins, le problème ne se pose pas. Cordialement,
      Yvon Gautier de St-Brieuc en France.

  • Jean Hébert

    Tourterelle rieuse, Parc Chartrand 08 sept 2020

    • Oui, merci. Pouvez-vous nous indiquer dans quelle municipalité est le parc svp? Merci. 🙂

  • Bruno Pelletier

    J’ai deux tourterelles rieuse qui ont passé l’été chez moi. Elle se nourrissent aux pieds des mangeoires d’oiseaux.
    J’aimerais savoir si elles pourront passé l’hiver? Ça m’inquiète.

    • Je ne crois pas non. Vous êtes dans quelle région? Plus elles sont au nord moins elles ont de chances.

      • Bruno Pelletier

        J’espère qu’ils survivront. Elles se tiennent avec un groupe de tourterelles sauvages. Moi je suis dans la régions des bois-francs. J’ai un oeil dessus!

      • Yvon Gautier

        Je suis passionné par les Tourterelles depuis 50 ans mais j’en possédais déjà bien avant, depuis 1956/57 et j’ai 67 ans. Nombreux sont mes articles sur Wikipédia, ou d’autres sites comme le TCG-CLUB. La Tourterelle Domestique, dite « Rieuse », originaire d’Afrique et domestiquée depuis l’antiquité, peut parfois s’adapter à la liberté complète, souvent au contact de la sauvage, qui est la Tourterelle Turque, avec laquelle elle peux même s’accoupler. Mais il est bien évident que si vous emmenez dans la nature vos tourterelles domestiques pour les lâchez d’un seul coup, vous les voué à une mort certaine car elles seront bien incapables d’évaluer les prédateurs qui les décimeront très vite, conscients de leur vulnérabilité. En plus, elles seront bien incapables de trouver à manger, vu qu’elles ont été habituées en cage et à être nourries. C’est un peu comme un chien qu’on va abandonner au bord d’une route qui sera incapable de chasser et qui n’aura d’instinct que de trouver un maître pour se faire adopter par le premier venu. C’est le « handicape » de la domestication. Si vous attrapez une tourterelle adulte sauvage, ou tout autre oiseau sauvage, il se jettera contre le grillage jusqu’à sang, pour sortir de cette captivité, tout comme si vous capturez un loup ou un chat sauvage, il n’auront qu’une idée, c’est de s’enfuir, tandis que nos animaux domestiques, tellement tributaires de leur maître, n’auront qu’un désir, celui de retrouver la captivité. Cela dit, la Tourterelle Rieuse Domestique peut, éventuellement, mais rarement, s’assumer en liberté, même par grands froids, à condition, de mettre à sa disposition des graines que viendront aussi manger les Tourterelles Turques et tout autres oiseaux. Le froid de l’hiver n’est pas à l’origine de la mortalité de nos oiseaux, c’est le sol gelé qui les rend vulnérables car impossible pour eux se se nourrir de vers, de graines ou de larves.

        • Merci pour ces infos. La Tourterelle turque ne vit pas au Québec, donc j’imagine que la Tourterelle rieuse apprécie plutôt la compagnie des Tourterelles tristes ici. Les pattes des Tourterelles tristes sont bien sensibles au froid, c’est pourquoi celles des Tourterelles rieuses le sont probablement aussi, surtout si elles sont habituées à la vie à l’intérieur d’une maison. Bien sûr, la disponibilité de la nourriture les affecte aussi, c’est pourquoi les Tourterelles tristes se tiennent souvent aux mangeoires l’hiver. 🙂

          • Yvon Gautier

            Ah ! Ok, je n’avais pas remarqué que vous viviez au Québec. (J’aurais tellement voulu faire connaitre mes chansons à votre pays), car en plus de ma passion pour les oiseaux, je suis aussi Auteur-Compositeur- Interprète. En cliquant Yvon Gautier sur Youtube, vous pourrez écouter quelques unes de mes chansons. Quant aux Tourterelles Rieuses, si elles vivent chez vous en liberté, ce sont forcément des oiseaux échappés de captivité qui ne peuvent effectivement pas côtoyer les Tourterelles Turques, très présente chez nous en Europe depuis les années 50. La rigueur de vos hivers, bien plus rudes que chez nous, peut donc être très néfaste aux Tourterelles Rieuses, tandis que les Tourterelles Tristes peuvent, je pense, mieux s’y adapter. A bientôt, Yvon Gautier de St-Brieuc en France.

          • Yvon Gautier

            J’oubliais aussi que les Tourterelles Tristes qui vivent chez vous, sont aussi migratrices et donc, ne doivent pas affronter des hivers trop rudes du fait qu’elles s’en vont vers des pays aux températures plus douces. C’est d’ailleurs le cas chez nous en Europe pour la Tourterelle des Bois, qui vient nicher chez nous de avril à octobre puis s’en retourne en Afrique, tandis que la Tourterelle Turque est vraiment sédentaire et peux nicher chez nous toute l’année, y compris l’hiver. Cinq espèces d’oiseaux de la famille des columbidés vivent chez nous en France. Le Pigeon Biset, le Pigeon Colombin, le Pigeon Ramier, La Tourterelle Turque, la Tourterelle des Bois. S’y ajoute une sixième espèce mais
            plutôt vers le sud de la France, La Tourterelle Maillée. Tout ça pour vous dire que vos Tourterelles Rieuses, Domestiques, échappées de leur volière, donc incapables de migrer, risquent de périr aux grands froids.

    • CLAUDIA

      JE VIS DANS LES LAURENTIDES ET JE VOIS SUR MON TERRAIN, DEPUIS 3 ANS MAINTENANT UN COUPLE DE TOURTERELLES ET ELLES PASSENT L’HIVER. CE MATIN C,EST UNE D,ELLE QUI M’A RÉVEILLÉE CAR J’ÉTAIS EN RETARD POUR LE PETIT DÉJ. NORMALEMENT C,EST UN GEAIE BLEU QUI HURLE À MA FENÊTRE DE CHAMBRE POUR AVOIR SES ARACHIDES

  • Alain Sylvain

    Tourterelle rieuse, Boucherville, 2019-08-21

Commenter

The maximum upload file size: 512 MB. You can upload: image, audio, video, document. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop files here

s2Member®