Vous m’y avez peut-être déjà vue…

Vous m'avez peut-être déjà vue là! 

Dans mes chroniques sur les oiseaux de l'émission Îles aux trésors à MAtv

Dans la revue QuébecOiseaux (avec mes récentes pubs, ou lorsque j'étais responsable du calendrier, ou dans mon article sur la Sittelle à poitrine blanche)

Dans des articles de journaux portant sur les oiseaux rares, en tant que biologiste spécialisée, comme dans celui sur le Tohi tacheté de Saint-Mathieu-de-Rioux par exemple

Dans des reportages télévisés ou radiophoniques portant sur les oiseaux ou sur la pêche en mer

Dans des réunions du Regroupement QuébecOiseaux (j'ai été sur le conseil d'administration pendant quelques années et suis présentement membre de cet organisme)

Dans le Club d'ornithologie de Longueuil (j'ai été administratrice pendant plusieurs années et présidente jusqu'en 2008)

Sur le forum de discussion Ornitho-Qc (dont je suis membre depuis, oh, très longtemps!)

Dans le groupe Facebook Ornithologie du Québec et bien d'autres traitant de la nature

Dans les conférences que j'ai présentées au Club d'ornithologie de Longueuil, à celui de Terrebonne et à celui de Trois-Rivières

Dans les activités du Club des ornithologues du Bas-Saint-Laurent (depuis 2010) ou du Club des ornithologues de la Gaspésie (2008-2009)

Dans une conférence que je présentais à Safari-Condo en juin 2016 et à la petite sortie qui a suivi

Sur des affiches de la région de Rivière-du-Loup promouvant Go oiseaux et le groupe de naturalistes que j'ai fondé dans la région

Dans des congrès de l'Association des biologistes du Québec

 

Mireille Poulin
Biologiste, M.Sc.
Go oiseaux!

Commentaires ( 2 )

  • Martine Morin

    Je ne sais pas ou m’adresser. J’habite à Mascouche et je n’ai jamais eu d’intérêt pour les oiseaux jusqu’à je voie un nid accroché sous la toiture de mon balcon il y a trois semaines. Malheureusement, à deux reprises, j’ai effrayé la mère qui s’est enfuie. Je ne voie jamais d’activité sauf lorsque je sors pour nettoyer ma terrasse. À ce moment et pour toute la durée de mon activité, apparait ce que je crois être un couple, (que je ne peux identifier, mais plus petit que la mère) perché à quelques pieds et qui piaille avec ardeur. J’ai vérifié à quelques reprises et la mère n’était jamais là.
    Hier soir, croyant le nid abandonné, mon petit fils a récupéré les oisillons avec le nid pour les secourir. Ils avaient quelques jours et ont expulsé des fientes (donc nourris).Tout de suite après, s’est infiltré un oiseau à cet endroit. Pris de remord, nous avons tout remis en place, sur d’avoir signé leur arrêt de mort. Confus, que pouvons nous faire maintenant? Merci

    • Remettre le nid où il était est la seule chose à faire. Après, il faut seulement espérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

s2Member®