Faucon pèlerin

Le Faucon pèlerin est un grand faucon que l'on observe de plus en plus depuis son rétablissement. Il fait son nid en bordure de falaises, souvent même dans des carrières, sur des gratte-ciels ou sous des ponts, qui font office de falaises artificielles. On peut le voir un peu partout, car il peut couvrir un grand terrritoire pour chasser.

Latin : Falco peregrinus (sous-espèce anatum à nos latitudes)
Anglais : Peregrine Falcon
Ordre : Falconiformes
Famille : Falconidae

Caractères distinctifs : Grand oiseau de proie aux ailes pointues en vol, aux larges favoris noirs. L'adulte a le dos gris-bleuté et l'immature a le dos brun lors de sa première année, ainsi que le front pâle. Lorsque posé, le bout des ailes atteint le bout de la queue.

Espèces semblables : Le Faucon émerillon est beaucoup plus petit et ses favoris ne sont pas aussi visibles et ses ailes n'atteignent pas le bout de la queue lorsque posé. Le Faucon gerfaut est plus gros, ses favoris ne sont pas aussi visibles, ses ailes n'atteignent pas le bout de la queue lorsque posé et son plumage est plus uniforme (brun, gris ou blanc).

Intéressant : Les populations de Faucon pèlerin ont beaucoup souffert de l'utilisation de DDT comme pesticides dans le passé, ce qui frafilisait la coquille de ses oeufs, qui n'étaient plus suffisamment solides pour supporter le poids de la mère qui couve. Après l'arrêt de l'utilisation de ces pesticides en Amérique du Nord, à la fin des années 1970, et les efforts de ré-introduction, entre autres par le relâchement d'oiseau nés en captivité, il est de retour en force depuis le début des années 2000. La population n'est cependant pas à l'abri d'un nouveau déclin, car ses sites de nidification peuvent être détruits, ses nids peuvent être dérangés par les travaux sur des ponts, les grimpeurs  sur des falaises et les amateurs de vol libre (parapente, deltaplane...) par exemples.

____________________

Espèce ouverte à la participation depuis le 13 mai 2019.

Participez à cette encyclopédie participative en incluant vos  photos ou vos anecdotes soutenues par des photos dans les commentaires ci-bas. On vise obtenir tous les angles, distances et plumages ici. (Pour soumettre une vidéo ou un audio, veuillez procéder par courriel.)

Votre photo demeurera dans les commentaires et pourrait aussi être utilisée par Go oiseaux pour illustrer l'espèce au haut de cette page ou ailleurs sur le site.

Go oiseaux ajoutera une réponse à votre commentaire indiquant "oui" ou "non (avec explication)" pour confirmer ou infirmer votre identification (assumer oui si je n'ai rien répondu). Des espèces similaires pourraient donc figurer dans les commentaires, ce qui devrait en aider plusieurs dans leur apprentissage de l'ornithologie.

Si vous voulez copier une des photos de cette page, vous devez le demander directement à son auteur en répondant à son commentaire. Il recevra un avis par courriel et pourra vous répondre. Merci de respecter ainsi les droits d'auteur.

La Web-encyclopédie est un outil qui est et demeurera gratuit.
Le financement de ce site repose entièrement sur la vente des produits Go oiseaux.

Amusez-vous bien!

Pour faire identifier un oiseau gratuitement, utilisez la page d'identification en cliquant ici.
Pour le cours en ligne, cliquez ici.
Pour la boutique en ligne, cliquez ici.

Voir tous les oiseaux de proie diurnes
Retour à la web-encyclopédie

Commentaires ( 25 )

  • Rollande Descôteaux

    Faucon pèlerin et sa proie (Pigeon biset) pas très loin de chez moi ce matin.
    1 oct. 2022, Drummondville

  • Jean-Nicholas Haché

    Faucon pèlerin, photographié le 7 septembre 2021 à Nicolet.

  • Rollande Descôteaux

    Une belle merveille vient de passer chez moi! Vraiment contente de l’avoir vu. 🙂
    Faucon pèlerin bagué à la patte gauche, mais impossible de lire.
    5 juillet 2021, Drummondville

    • Oui. Ces bagues sont faites pour être lues seulement lorsqu’on a l’oiseau en main, donc c’est normal de ne pouvoir la lire. D’après moi, il est probable que cet oiseau soit un rescapé de l’UQROP. Je ne sais qui d’autre baguerait cette espèce de nos jours, bien qu’il soit possible que je ne sois juste pas au courant. 🙂

      • Rollande Descôteaux

        Après avoir lu ton message, j’ai envoyé ma photo à l’UQROP. Voici la réponse : Il s’agit d’un adulte, donc ça peut faire longtemps qu’il est bagué. Oui, ça pourrait être un oiseau que nous avons réhabilité, mais il y a beaucoup de gens qui baguent des faucons pèlerins (au Canada et aux USA). Bref, on ne sait pas. Il faut les numéros sur la bague pour en savoir plus. S’il s’agit d’une bague de couleur avec un code alpha numérique, on arrive parfois à lire ces marquages aux jumelles ou sur une bonne photo.

        • Oui, comme c’est un adulte, je me suis dit moi aussi qu’il pouvait avoir été bagué il y a un bout de temps. Cependant, comme il y a un bout de temps aussi que l’espèce n’est plus menacée, il n’y a plus de programmes pour relâcher des petits depuis longtemps (fini en 1994). C’était, je l’imagine, la principale source d’oiseaux bagués à l’époque. Donc, même si c’est un adulte, il faudrait qu’il soit pas mal vieux pour provenir de cette campagne, c’est pourquoi j’ai favorisé l’hypothèse de l’UQROP, étant donné aussi que ce n’est pas si loin d’où vous êtes, mais on ne le saura pas avec certitude sans le numéro, en effet. https://www3.mffp.gouv.qc.ca/faune/especes/menacees/fiche/faucon-pelerin-detail.asp Il y a un peu de baguage ponctuel plus récent, comme les fauconneaux de l’Université de Montréal par exemple, mais pas beaucoup. : https://www.youtube.com/watch?v=J_48GGZ-2rc

        • Christophe Meyer (Falco Urbanis)

          Bonjour, est-ce que ce serait possible d’extraire la partie de la photo montrant la bague et de la publier ou de me l’envoyer ? A moins que la photo a été publiée dans sa résolution originale, il y a une perte de qualité lors de la publication qui empêche de bien voir la bague lorsqu’on zoome. Merci beaucoup.

          • Rollande Descôteaux

            Je suis désolée, Christophe. C’est ce que j’ai pu obtenir à partir de la photo originale. On ne voit pas grand chose …

            • Christophe Meyer

              Merci beaucoup! L’UQROP bague généralement à la patte droite mais ils ont bagué un juvénile à la patte gauche en 2019, ce qui en fait un premier candidat. Le mâle du pont Mercier est aussi bagué à la patte gauche mais je ne vois pas trop ce qu’il ferait si loin de son nid. Algo, né en 2009 à l’Université de Montréal et dont on a perdu la trace cette année a également ce profil de baguage. Ceci en supposant que votre faucon n’est pas bagué aussi à la patte droite. Pour avoir une petite chance de lire la bague, il faudrait le photographier alors qu’il est perché et de pas trop loin. Mais ce serait déjà intéressant de le revoir dans le secteur. Merci encore pour votre observation.

  • Peter fianu

    Mont Orford, le 11 avril 2021.

    Il y avait un couple. Comment identifier le sexe de l’oiseau à partir d’une telle photo?

    • Oui, joli adulte en vol. On ne peut pas distinguer les sexes des adultes, car ils ont le même plumage. Chez les oiseaux de porie, les femelles sont normalement un peu plus grosses que les mâles, mais c’est difficile à voir sur le terrain. Par contre, on peut dire que c’est un adulte, car il a le dos gris, tandis que le dos des jeunes est brun.

      • Peter fianu

        Merci pour tout.

  • Rollande Descôteaux

    Très heureuse de cette belle rencontre fait ce matin. Première fois que je voyais un Faucon pèlerin en liberté. Il était vraiment loin dans un champ. Excitation au max.! 😉
    13 mars 2021, champ à Villeroy

    • Oui. Oulala, en plein repas. Belle observation. Merci. 🙂

  • Michèle Randoin

    Même faucon qui est passé juste au-dessus de notre tête.

  • Michèle Randoin

    Pointe à John, Grandes Bergeronnes, le 19 août. Ce faucon est arrivé sur la plage, où il y avait un rassemblement de goélands. Tous ont évidemment déguerpi, ce qui a attiré notre attention sur le nouveau venu qui a alors piqué vers nous.

  • Alain Sylvain

    Faucon pélerin juvénile, Delson, 2013-07-04

  • Alain Sylvain

    Faucon pélerin adulte, Delson, 2013-06-17

    • Michèle RANDOIN

      Belle photo monsieur Sylvain. On voit bien les détails de la tête. très intéressant.

  • Audrée Julien

    Faucon pèlerin, 23 février 2019 , récré-o-parc à Ste-Catherine

  • Audrée Julien

    Faucon pèlerin, 23 février , récré-o-parc Ste-Catherine

      • Marie Eve Gauthier

        1 parent 2 enfants se tienne à la Fonderie Horne ici en Abitibi
        Déjà 3 jours d’observation

Commenter

s2Member®