Mission de septembre 2017 : Les oiseaux de rivage

Mission de septembre 2017 : Les oiseaux de rivage

Toutes sortes d’oiseaux de rivage nous visitent en fin d’été et en début d’automne. Apprenez à les trouver et à les reconnaître dans cette mission !

La mission de septembre 2017 du calendrier Go oiseaux! se lit comme suit : Trouver des oiseaux de rivage et en identifier au moins une espèce.

Mireille se trouvant toujours en mer, il est plus simple, cette fois encore, de vous présenter la mission sous forme écrite que vidéo.  La voici ! 

 

Oiseaux de rivage : mode d’emploi

Les oiseaux de rivage – aussi appelés limicoles – vivent pour la plupart dans l’Arctique. Exception faite de quelques espèces (Pluvier kildir, bécasse, bécassine, Chevalier grivelé, Maubèche des champs), ils ne se rencontrent plus au sud du Québec qu’à l’époque des migrations.

On en compte alors une grande quantité d’espèces, mais toutes plus semblables les unes que les autres ! Comment s’y retrouver ?

 

 Procéder par élimination

Contrairement aux oiseaux qui s’identifient du premier coup d’œil, les limicoles donnent l’impression à première vue d’à peu près tous se ressembler. Les identifier représente donc tout un défi, mais qui devient plus simple si on procède par élimination.

A-t-on affaire à un pluvier, à un chevalier, à un bécasseau (et si oui : petit, moyen, gros ?), ou encore à quelque chose de plus exotique : barge, courlis, tournepierre, bécassin, phalarope ?

Pour le savoir, regardez la grosseur et la forme de du bec, la couleur des pattes, le patron de coloration de la tête, du dos, des ailes et du ventre.

Les pluviers ont un bec épais et relativement court.

Les chevaliers ont les pattes jaunes (Petit et Grand Chevalier), vertes (Chevalier solitaire) ou jaune-orange (Chevalier Grivelé).

Les barges et les bécassins ont un bec très long. Les barges sont aussi de grande taille.

Les bécasseaux sont généralement les plus petits, le Bécasseau minuscule étant le plus petit.

 

Bécasseau de Baird

 

Une fois cette première question réglée, le recours à un bon guide d’identification en format papier ou en application pour appareil mobile, comme le Paquin et Caron (livre seulement), le Sibley ou le National Geographic, devrait vous permettre de mettre un nom sur les limicoles que vous voyez.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les applications disponibles.

 

Où observer des oiseaux de rivage ?

On observe les oiseaux de rivage le long des berges ainsi que dans les champs partiellement inondés (ou dans tout autre endroit comportant de l’eau peu profonde entourée de vase).

En bordure du fleuve, le niveau d’eau détermine la présence des oiseaux de rivage. Les années où le niveau est très élevé (comme c’est le cas en 2017), certains sites réputés pour l’observation des limicoles peuvent se montrer décevants, car il n'y a pas de zone peu profonde.

Le long de l’estuaire, le régime des marées fait en sorte d’offrir des conditions moins changeantes qu’en amont : les limicoles y sont, autrement dit, toujours au rendez-vous ! La marée montante est souvent un bon moment pour les observer, car les oiseaux se trouvent trop loin et sont dispersés sur les grandes zones exposées à marée basse.

La marée montante les rapproche de l'observateur et les fait se concentrer. Cependant, à marée haute, leur habitat a souvent disparu.

Vous aurez donc plus de chances de faire une belle récolte à l'est de Québec qu'à l'ouest, particulièrement cette année !

 

Les sites à visiter

 

Voici une carte sommaire des sites réputés pour l’observation des limicoles :

 

Cliquez sur les icônes puis sur Itinéraire pour voir comment vous y rendre ou sur le nombre d'espèces eBird pour aller voir la liste des espèces observées au site.

Ces sites devraient vous permettre d’observer à coup sûr de nombreuses espèces!

 

Rappelez-vous que votre défi consiste à observer une seule espèce d’oiseaux de rivage. Mais parions que vous vous laisserez prendre au jeu ! Bonne découverte !

Photo en haut de page : Bécasseau minuscule, par Michel Bourque

 

Vous êtes invités à utiliser la zone de commentaires ci-bas pour nous faire part de vos observations d’oiseaux de rivage ou pour poser vos questions!

Je vous souhaite une excellente mission!

 

Cliquez ici pour en apprendre sur le cours d'identification des oiseaux.

Aucun commentaire

Écrire un commentaire

 

s2Member®