Les photos manquantes dans les commentaires seront progressivement de retour.

Moineau domestique

Moineau domestique

Le Moineau domestique n'est pas un bruant, mais est souvent confondu avec ceux-ci, de par sa couleur et son bec conique, plus gros par contre.
C'est un oiseau commun résident (non-migrateur). Il vit dans les cours des maisons de banlieue, en pleine ville et à la ferme. Il fréquente les mangeoires et les nichoirs.

Photo en titre : Mâle à gauche et femelle à droite.

Latin : Passer domesticus
Anglais : House Sparrow
Ordre : Passeriformes
Famille : Passeridae

Historique de sa répartition : Le Moineau domestique est un oiseau originaire de l'Europe et de l'Asie. Il a été introduit un peu partout dans le monde, dont en Amérique du Nord et du Sud, en Afrique sub-Saharienne, en Australie et en Nouvelle-Zélande, principale en régions habitées. Il aurait été introduit à New-York en 1851 et à plusieurs autres endroits aux États-Unsi et au Canada dans les années suivantes. Il avait déjà pris de l'expansion jusque dans les montagnes Rocheuses 50 ans plus tard! C'est aussi vers 1900 que cette espèce était la plus abondante das l'Est de l'Amérique du Nord. Dans les dernières années, sa population est en baisse, une tendance confirmée par les données du dernier atlas des oiseaux nicheurs du Québec.

Habitat : Le Moineau domestique est associé aux humains. On ne le retrouve pas en pleine nature, comme dans une forêt par exemple. Il est présent en pleine ville, en banlieue, dans les fermes, même sur des bâtiments isolés qui sont entourés d'habitat qui ne lui convient pas. En hiver, il se rassemble souvent en groupe dans les haies de cèdres (thuya) et peut être assez bruyant, ce qui le rend facile à repérer.

Cabanes d'oiseaux : Le Moineau domestique niche volontiers dans les cabanes d'oiseaux qui ont les bonnes dimensions pour lui, qui correspondent souvent aux dimensions pour l'Hirondelle bicolore. Le moineau se battra contre les autres espèces pour obtenir la place dans la cabane et peut même évincer une autre espèce qui a déjà commencé à nicher.

Intéressant : On a cru pendant longtemps, depuis les années 1980, que la grosseur de la bavette noire était liée au rang du mâle, soit à son habileté à se battre. Mais une étude pulibée le 13 novembre 2018 montre en fait que nous avions tort de penser cela. Seules les études qui montraient un lien étaient publiées et pas les autres, ce qui induisait un grand biais dans les conclusions. En prenant toutes les données publiées et non publiées, on a compris qu’il n’y avait pas de lien en fait. Et oui! On ne sait pas vraiment ce qui influence la grandeur de la tache noire. Certains on vu que les femelles préfèrent les mâles plus vieux, mais on ne sait pas en ce moment si l’étendue de la bavette noire est liée à l’âge.

___________

Espèce ouverte à la participation depuis le 28 mai 2019.

Participez à cette encyclopédie participative en incluant vos  photos ou vos anecdotes soutenues par des photos dans les commentaires ci-bas. On vise obtenir tous les angles, distances et plumages ici. (Pour soumettre une vidéo ou un audio, veuillez procéder par courriel.)

Votre photo demeurera dans les commentaires et pourrait aussi être utilisée par Go oiseaux pour illustrer l'espèce au haut de cette page ou ailleurs sur le site.

Go oiseaux ajoutera une réponse à votre commentaire indiquant "oui" ou "non (avec explication)" pour confirmer ou infirmer votre identification. Des espèces similaires pourraient donc figurer dans les commentaires, ce qui devrait en aider plusieurs dans leur apprentissage de l'ornithologie.

Si vous voulez copier une des photos de cette page, vous devez le demander directement à son auteur en répondant à son commentaire. Il recevra un avis par courriel et pourra vous répondre. Merci de respecter ainsi les droits d'auteur.

La Web-encyclopédie est un outil qui est et demeurera gratuit. 🙂

Amusez-vous bien!

Pour faire identifier un oiseau gratuitement, utilisez la page d'identification en cliquant ici.
Pour le cours en ligne, cliquez ici.
Pour la boutique en ligne, cliquez ici.

Voir les granivores (sauf les bruants)
Voir les oiseaux aux mangeoires
Voir les oiseaux des villes
Voir les oiseaux des nichoirs
Retour à la web-encyclopédie

Commentaires ( 36 )

  • Anne Boisvert

    Un petit curieux près de la porte, avec son plumage d’hiver j’imagine.

  • Nadine Forget-Dubois

    Moineau leucique photographié à Limoilou.

  • Sylvie Dionne

    Moineau domestique, mâle. Je me demandais pourquoi les moineaux n’avaient pas tous la même grandeur de bavette??? Voici la réponse que j’ai trouvé : La poitrine est munie d’une bavette noire dont la taille s’agrandit en fonction de la dominance de l’individu dans le groupe. Aussi c’est la première fois que je remarque du gris sur l’épaule, est-ce particulier à certains individus ou nous ne le voyons tout simplement pas toujours???
    2 décembre 2022, Domaine de Maizerets, Ville de Québec

    • Bonjour, on a cru pendant longtemps, depuis les années 1980, que la grosseur de la bavette était liée au rang du mâle, soit à son habileté à se battre. Mais une étude pulibée le 13 novembre 2018 montre en fait que nous avions tort de penser cela. Seules les études qui montraient un lien étaient publiées et pas les autres, ce qui induisait un grand biais dans les conclusions. En prenant toutes les données publiées et non publiées, on a compris qu’il n’y avait pas de lien en fait. Et oui! On ne sait pas braiment ce qui influence la grandeur de la tache noire. Certains on vu que les femelles préfèrent les mâles plus vieux, mais on ne sait pas en ce moment si l’étendue de la bavette noire est liée à l’âge. Article (en anglais) : https://elifesciences.org/articles/37385 Pour ce qui est de la tache grise sur l’épaule, ce n’est pas vraiment son plumage. Il semble que des plumes grises du dessous de son plumage se soient déplacées temporairement sur le dessus de ses plumes brunes et s’il bouge un peu pour les replacer, il perdra cette tache grise, car les plumes reprendront leur place habituelle. 🙂

  • Sylvie Dionne

    Moineau domestique, femelle
    27 décembre 2021, Domaine de Maizerets

  • Genevieve Vachon

    Je crois que c’est une femelle le mâle étais là aussi mais j’ai pas été assez rapide pour prendre les deux ensembles. Ils ont attiré mon attention car la femelle tirais les plumes du mâle qui lui chantais un peu trop la pomme. Photo prise le 10 août 2022 Rochebaucourt (Abitibi)

  • Rollande Descôteaux

    Moineau domestique mâle au plumage d’automne. Si le Moineau domestique est non-migrateur, comment ça se fait que je le vois très rarement à Drummondville? Quand j’habitais à la campagne (Pierreville) je n’avais qu’eux dans ma cour (à ce moment-là, je n’avais pas commencé l’observation, mais je sais que c’est cette espèce qui mangeait du gravier dans ma cour).
    27 oct. 2021, Drummondville

    • Oui. Il est vrai que le plumage du mâle est un peu plus terne pour l’hiver et le bec n’est pas tout noir comme en été. Il n’a pas la même abondance partout. Ça dépend de l’habitat et des ressources disponibles. Aussi, c’est une espèce est en déclin. Donc, il y en a probablement moins en général depuis que vous avez déménagé. Et migrateur ou non, ça ne change rien à l’abondance. Il y a beaucoup d’oiseaux non migrateurs qui sont bien moins abondants que le Moineau domestique. 🙂

      • Rollande Descôteaux

        Merci, pour l’explication. Dommage qui soit en déclin.

  • Chantal Van dulmen

    Moineau domestique, couple, Carignan, qc 19 mars2021. Accouplement fait, nichoir en préparation dans la cabane que mon fils m’a fait en l’honneur de mon petit fils. Direction sud /est sous le gazebo de mon deck.

  • Rollande Descôteaux

    Moineau domestique femelle. J’en vois très rarement chez moi que ce soit le mâle ou la femelle. J’ai vu un couple aujourd’hui. Mais, il ne reste pas très longtemps …
    07-07-20 Drummondville

  • Claude Desmarais

    Moineau domestique femelle, Notre-Dame des Prairies, 29 mars 2020

  • Manon

    Moineau domestique albinos , Jonquière 27 août 2005

  • Rollande Descôteaux

    Moineau domestique femelle. J’avais un couple un début du printemps, pas vu de l’été. N’était que de passage sûrement cette journée là.
    3 Nov. 2019, Drummondville

    • Rollande Descôteaux

      Moineau domestique mâle.
      3 Nov. 2019, Drummondville

  • Jean-Nicholas Haché

    Moineau domestique juvénile, photographié le 5 août 2019 à Saint-Hubert.

  • Jean-Nicholas Haché

    Moineau domestique femelle, photographié le 26 juin 2019 à Saint-Hubert.

  • Jean-Nicholas Haché

    Moineau domestique, photographié le 26 juin 2019 à Saint-Hubert.

  • Jean-Nicholas Haché

    Moineau domestique, photographié le 24 juin 2019 à Saint-Hubert.

  • Jean-Nicholas Haché

    Moineau domestique mâle, photographié le 8 mai 2019 à Saint-Hubert.

  • Jean-Nicholas Haché

    Même mâle que sur les autres photo et la femelle dont on voit que le bec et une partie de la tête dans l’entrée de la cabane.

    Photo prise le 8 mai 2019 à Saint-Hubert.

  • Jean-Nicholas Haché

    Pour une espèce relativement commune, il semblerait qu’en termes de photos ce soit une espèce négligée! Je plaide coupable car je prends plus de clichés d’hirondelles, parulines, pics, moqueurs et autres espèces plus ou moins communes en premier mais j’avoue être un peu surpris.

    Voici donc une photo d’un mâle , prise le 9 mai 2019 à Saint-Hubert.

    Aussi, se peut-il que deux espèces d’oiseaux partage le même nid? Car lorsque ce moineau et sa partenaire était absent, je voyais un couple d’hirondelles bicolore sur le perchoir et entrer dans la cabane. À l’inverse, quand les hirondelles étaient loins, les moineaux prenaient la place. Mon hypothèse la plus probable serait que les deux couples construisaient leur nid, résultant ultimement en un seul projet construit par 4 individus mais pourtant, presque toute la saison j’ai vu les deux couples alterner leur présence à cette cabane. Je suppose qu’un couple a du avoir le dessus sur l’autre mais je m’explique mal les visites des deux.

    • Oui, merci. En effet, ils sont trop peu souvent photographiés.:-) Les deux espèces se chicanent les mêmes cabanes et il est fort possible qu’elles aient essayé toutes les deux d’y construire un nid et qu’ensuite une des deux espèces ait essayé de détruire le nid de celui qui a gagné. On recommande souvent de ne pas mettre de perchoir à l’entrée afin de favoriser l’hirondelle.

      • Jean-Nicholas Haché

        Je ferai part de vos recommendations aux travailleurs du Parc de la Cité (à Saint-Hubert/Longueuil), car ce ne sont pas mes cabanes mais celles misent en place au Parc par les responsables. Seules les photos sont de moi. Ces cabanes « unifamiliales » ont été retirée depuis quelques semaines déjà. Il ne reste qu’une énorme cabane ressemblant à un hôtel, que les étourneaux semblaient préférer.

        Bien que le perchoir puisse favoriser les moineaux, j’avoue avoir vu (et pris en photo) beaucoup d’hirondelles bicolore qui en profitaient aussi.

        • Oui, les hirondelles peuvent quand même les utiliser, ça rend juste la compétition avec le moineau un peu plus féroce. Les condos sont destinés aux Hirondelle noires. 🙂

  • Jean-Nicholas

    Moineau domestique mâle. Photo prise le 28 juin 2019, à Saint-Hubert.

  • Rollande Descôteaux

    Moineau domestique femelle.
    7 juin, Drummondville

  • Rollande Descôteaux

    Moineau domestique mâle.
    10 juin 2019, Drummondville

Commenter

The maximum upload file size: 512 MB. You can upload: image, audio, video, document. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop files here

s2Member®