L’imagerie radar pour prédire les arrivées d’oiseaux migrateurs

L’imagerie radar pour prédire les arrivées d’oiseaux migrateurs

Saviez-vous que, à la façon d’un bulletin météo, on peut prédire les moments où les oiseaux vont arriver chez nous lors de migrations printanières?

Étonnant, mais les images radars disponibles sur internet nous montrent aussi les oiseaux qui sont en migration. Il suffit de savoir comment les interpréter.

Lien rapide vers les images radars en cliquant ici

Que détectent les radars

Les radars détectent la météo dans un certain rayon autour d’eux. En fait, les signaux radar sont reflétées par les gouttes d’eau des nuages ou des précipitations, ce qui permet d’avoir des images météorologiques, mais les signaux radar sont aussi reflétées par les oiseaux, composés à 70% d'eau! Cela nous permet de les voir sur les images radars.

 

Comment distinguer les oiseaux des nuages ou précipitations

La forme

Tandis que les nuages et les précipitations ont une forme irrégulière, la migration des oiseaux est plus uniforme et décrit un cercle autour du radar à cause de sa portée limitée à un cercle autour de celui-ci.

 

La couleur

La couleur aide aussi. Les plus fortes densités sont des précipitations et sont représentées en couleur verte, rouge, jaune, etc. Les plus faibles densités sont représentées par des couleurs plus froides, normalement le bleu. Les nuages moins denses et les contours des précipitations ont ces couleurs. Les oiseaux sont normalement en bleu, parfois en vert, car ils sont moins denses qu’un orage. Le vert représente une plus forte densité et est souvent signe de la migration de gros oiseaux, comme les canards ou les oies par exemple.

Le contour des ronds d’oiseaux est normalement plus pâle que le centre. C’est que la capacité de détection des oiseaux diminue avec la distance des tours, ce qui se traduit par une plus faible densité détectée et une couleur plus froide.

 

La grosseur

Parlant de détection, plus les oiseaux sont gros, plus on pourra les détecter de loin, en distance horizontale et en distance verticale aussi. Donc, les ronds devraient être plus grands et, surtout, plus verts pour les gros oiseaux, spécialement à faible altitude.

 

Résumé

En résumé, les cercles bleus, parfois verts, sont des oiseaux, mais les formes irrégulières, normalement de couleurs plus chaudes, sont des indices météo.

 

Encore plus petit

Les gouttes d’eau sont petites et sont pourtant détectées par les radars. Un oiseau est gros en comparaison.

Imaginez-vous que même la migration de papillons monarques peut être repérée sur ces radars! On les distingue par leur vitesse similaire à celle du vent, tandis que les oiseaux volent plus vite!

 

Un problème militaire

Eh oui, outre les météorologues, les militaires doivent apprendre à distinguer les oiseaux sur les images radar. C'est que les gros oiseaux solitaires peuvent être confondants. Leur vitesse par rapport au sol et leur densité peuvent être comparables à celles de certains bateaux (lorsqu'une petite section de celui-ci seulement reflète le signal) ou parfois d'avions. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, on a d’ailleurs eu de nombreuses fausses alertes à cause des oiseaux!

 

Quand regarder les images radars

Tous les moments ne sont pas aussi bons pour observer les radars. Bien sûr, on doit être en période de migration, mais encore, toute heure ne convient pas.

Comme plusieurs des oiseaux effectuent leur migration à une altitude plus haute que la portée des radars, c’est lorsqu’ils décollent que l’on peut le plus facilement les voir sur les radars. Et comme la plupart des passereaux migrent durant la nuit, c’est au coucher du soleil que les oiseaux décollent si les conditions sont bonnes.

Le meilleur moment pour regarder les images radar est donc dans l’heure suivant le coucher du soleil, mais on peut aussi les voir tout au cours de la nuit.

Ci-dessous, profitez d'une jolie animation illustrant la migration des oiseaux. On peut voir les radars s’illuminer plus intensément de la droite vers la gauche, soit avec le coucher du soleil, qui arrive d’abord à l’est (à droite), puis vers l’ouest (la gauche). Les images ont été prises le 8 mai 2009 vers 20 h 00.

 

Source : National Oceanic and Atmospheric Administration, U.S. Commerce Department

 

Où trouver les images radar

On a accès aux images radar sur ce site météo américain : https://radar.weather.gov/ridge/Conus/northeast_lite_loop.php

 

Image radar capturée par Samuel Belleau, le 10 avril 2017

Exemple

Cette image a été prise le 10 avril  2017 à 23 h 48. (Cliquez sur l'image pour la grossir.)

Le gros rond vert avec une bordure bleu foncé représente de gros oiseaux.

Les formes irrégulières près des Grands Lacs sont plutôt des précipitations.

Les gros ronds bleu foncé avec le centre vert en haut à droite, dans les états du nord-est des États-Unis représentent une grande densité d’oiseaux qui se dirigent vers le Québec. Ils vont normalement atteindre notre province dans des 24 à 48 heures, selon les conditions météorologiques, notamment la direction et la vitesse des vents.

Maintenant, vous allez pouvoir vous amuser encore plus intensément pendant la migration en sachant quelles journées vous permettent de voir de nouveaux arrivés!

Sources des informations : 

Samuel Belleau, ornithologue, Facebook du COBSL

Hannah Waters. Weather Radars Capture Flocks of Birds Taking Off, Scientific American

 

Commentez ou posez vos questions ci-dessous! 🙂

Intéressant! Je veux recevoir par courriel les nouvelles de Go oiseaux!

Commentaires ( 2 )

  • Maryse Allain

    Super article! Vraiment intéressant et utile. J espère pouvoir utiliser ces nouvelles notions aussi!
    MERCI!
    MAllain

Écrire un commentaire

 

s2Member®