Comment choisir ses jumelles?

Comment choisir ses jumelles?

Pour observer les oiseaux, l'outil de base numéro un, c'est les jumelles! De nos jours, nous avons le choix d'un grand nombre de modèles. Voici quelques conseils pour effectuer un choix judicieux.

 

1— Déterminez votre budget.

Les jumelles varient énormément au niveau de leur prix et de leur qualité, mais calculez un minimum de 200 $ pour débuter avec quelque chose de raisonnable.

Si vous avez un peu plus de budget, disons 400 $ à 600 $, ce sera un bon investissement, car la qualité devrait être supérieure.

Plus tard, si la passion vous prend à fond, vous voudrez débourser davantage pour obtenir des jumelles haut de gamme. Là, on parle de 1 000 à plus de 3 000 $ (généralement autour de 2 000 $). Si vous êtes chanceux et tombez sur des jumelles usagées, ça vaut la peine!

L’investissement pour des jumelles haut de gamme peut paraître élevé, mais il y a un grand avantage aux jumelles et c’est qu'elles dureront longtemps! C’est tout l’inverse des gadgets électroniques comme les téléphones intelligents ou les ordinateurs. Elles ne seront pas obsolètes dans deux ans! Bien que les technologies de l’optique évoluent pour obtenir des images toujours plus nettes et plus claires, vos jumelles haut de gamme demeureront pour longtemps d’excellentes jumelles! Youppi!

 

2— Consultez les critiques de jumelles

Vous pourriez vous mettre à faire plusieurs tests optiques, mais ce serait un peu ardu si vous n’êtes pas habitué.

Profitez plutôt des critiques des autres. Plusieurs sont disponibles sur le web, mais principalement en anglais. De plus, on n’a pas ici tous les modèles qui sont offerts aux États-Unis ou en Europe, alors ce n’est pas toujours évident à démêler. Finalement, les modèles changent souvent. Je vous ferai éventuellement un petit compte-rendu des critiques des modèles principaux en français.

En attendant, vous pouvez aller voir les modèles les moins chers que je suggère dans l'article sur le matériel de base.

 

3-Oui, mais quand même…

D'accord, déjà, même sans critique exhaustive, vous pouvez vous rendre dans un magasin spécialisé et vous aurez de bons conseils. Évitez à tout prix les magasins à grande surface, qui ne tiennent généralement que de mauvais modèles et où les vendeurs n’y connaissent pas grand chose.

D’abord, visez les grossissements qui conviennent à l’observation d’oiseaux, normalement 8 à 10 x.

Vous éviterez aussi les jumelles compactes, à moins de vouloir les traîner partout, partout, partout ou d’être certain d’avoir ce qu’il y a de plus léger! Les compactes ont un objectif de moins de 40 mm de diamètre (c’est le deuxième chiffre après le grossissement) et offrent donc une image moins lumineuse.

De plus, vous voudrez des jumelles qui sont étanches à l’eau, donc, si le modèle convoité la traditionnelle forme coudée, vérifiez bien, car elles ne le sont pas nécessairement. La plupart des jumelles sont droites et étanches maintenant!

Finalement, vous apprécierez avoir une bonne garantie. Faites la distinction entre une garantie à vie et une garantie à vie tout risque. La seconde vous répare sans frais vos jumelles peu importe ce qui leur est arrivé alors que la première ne garantit que contre les défauts de fabrication. Si vous avez l’une d’elles, c’est bon. Si vous êtes particulièrement gaffeur, vous savez quoi rechercher…

 

4— Testez les jumelles

Il ne vous reste qu’à tester le plaisir que vous avez avec tel ou tel modèle!

Amusez-vous!DSCN0698Noms

Prenez votre temps. Testez la tenue en main (confortable ou pas), le poids des jumelles, la facilité à tourner la molette, etc. Regardez l’image aussi quand même! Visez un endroit en particulier, à l'extérieur de préférence, et comparez l'image des différents modèles.

Ah! Avant de faire ces tests, assurez-vous que les œilletons sont bien ajustés selon que vous portez des lunettes ou non. Cela fera toute la différence! Ceux-ci sont pliables ou se tournent et il se situent à l’endroit où vous accotez vos yeux. Ajustez au plus petit pour les porteurs de lunettes, au plus long pour les autres.

 

Bon magasinage!

 

Vous avez d’autres conseils? Partagez-les dans les commentaires ci-bas.

 

Commentaires ( 4 )

  • Réjean

    Je pourrais faire une suggestion plus économique et plus intéressante quant à la qualité du résultat. Avez-vous pensé à la «digiscopie? C’est-à-dire, utiliser un appareil photo ou encore un iPhone derrière l’oeilleton des jumelles ou d’une lunette d’approche.
    Dans la région de Montréal, il y a deux magasin spécialisés sur le sujet à savoir, jumelle et digiscopie : La maison de l’astronomie http://maisonastronomie.ca/categorie-produit/optiques-sportives/ et le magasin des observateurs Nature-Expert http://nature-expert.ca/?lang=fr

    • Oui, je connais cette astuce. Ici, je fais simplement un appel à des photos, alors peu importe la méthode, c’est le résultat qui compte.

  • Louis-Philippe Thouin

    Merci Mireille!
    Je sais qu’ils n’ont pas « bonne presse », mais je suis attiré par les jumelles-caméras.
    En partie parce que je ne sais pas (encore) comment reconnaître et identifier les oiseaux par leur nom mais je me dis qu’en conservant et diffusant une photo de ce que je vois je pourrais par la suite l’identifier avec l’aide d’ami-e-s ayant plus d’expérience?

    Les modèles que j’ai trouvés sur le site de B&H varient de 50$ à 2 000$…
    http://www.bhphotovideo.com/c/search?Ntt=binoculars%20digital%20camera&N=0&InitialSearch=yes&sts=ma&Top+Nav-Search=

    • Mireille

      Ça peut être une option temporaire, car la qualité de l’image n’est probablement pas optimale. Du moins, comme ce sont des jumelles compactes, leur luminosité est limitée. Je dis temporaire aussi dans le sens que des gens peuvent vous aider à l’identification en attendant que vous puissiez identifier vous-même les oiseaux que vous observez. Quand vous serez à l’aise de les identifier vous-même, vous allez vouloir voir les oiseaux le mieux possible directement dans vos jumelles. Les cours en ligne qui s’en viennent pourront vous aider à passer à cette étape. En attendant, je vois un avantage à ces jumelles et c’est que ça doit être plus rapide d’y prendre des photos que d’alterner entre les jumelles et l’appareil photo. Cependant, je n’en ai jamais essayé. Ce serait intéressant.

Écrire un commentaire

 

s2Member®