Palmarès de jumelles : Les bonnes jumelles pour l’ornithologie

Palmarès de jumelles : Les bonnes jumelles pour l’ornithologie

par Hugues Brunoni et Mireille Poulin

Avez-vous l'impression de ne jamais bien voir dans vos jumelles? Cela n'arrivera pas si vous vous procurez de bonnes jumelles de qualité! Enfin, voici comment vous pouvez agréablement observer les oiseaux!

Voici notre palmarès des jumelles disponibles au Québec!

Hugues est un grand passionnée d'optique qui a fait plusieurs tests professionnels sur les jumelles au cours des ans. Il profite aussi de chaque occasion de tester des jumelles lorsqu'il en croise de nouveaux modèles sur le terrain. C'est ainsi qu'il en sait autant, même sur leur durabilité!

Mireille a aussi participé à des tests pour une revue spécialisée et teste périodiquement des modèles en boutique.

D'autres modèles existent sur le marché et certains que vous appréciez pourraient ne pas s'y trouver. Vous êtes donc invités à nous en parler  dans les commentaires.

Nous vous invitons aussi à lire les articles suivants pour vous aider à choisir vos jumelles :

Comment choisir ses jumelles?

Quel grossissement pour des jumelles?

 

Menu des catégories :

Le top du top      (budget de 3000$)
Du presque haut de gamme    (budget de 1000$)
Deux petits bijoux     (compactes à 1000$)
Le milieu de gamme      (budget de 600$)
L'entrée de gamme      (budget de 200$)

HISTOIRES DES JUMELLES DE MIREILLE ET DE HUGUES

 

Le top du top

 

Deux jumelles sont sur un pied d'égalité au sommet de ce palmarès : la classique Swarovski EL et les nouvelles Leica Noctivid.

Si vous vous demandez si ça vaut la peine de passer d'un modèle d'entrée de gamme ou de moyen de gamme à une de celles-là, vous n'avez qu'à les essayer et vous comprendrez! Personnellement (c'est Mireille qui parle), j'ai eu l'impression que je passais du 2D au 3D et qu'une lumière illumine les oiseaux en fin de soirée en utilisant les Swarovski EL!

 

Swarovski EL - 3200$      (nouvelle version de ce qu'utilise Mireille)

8x32/ 10x32 / 8,5x42 / 10x42

Swarovski n'a plus à faire ses preuves. Ces jumelles époustouflantes vous surprendront par leur pouvoir de résolution et leur luminosité, ainsi que par leur champ de vision large et parfaitement plat (aucune distorsion en bordure de l'image). Le nec plus ultra.

Les dernières améliorations incluent un meilleur système de fixation des bouchons d'objectifs et de la sangle (mais votre ancienne courroie ne pourra s'y attacher), une distance minimale d'observation de moins de deux mètres (je peux voir mes pieds!) et un nouveau revêtement qui améliore encore plus la qualité optique. Elles demeurent les seules jumelles à être capables de vous faire sentir comme si vous étiez à côté de votre sujet (ce que Mireille aime affectueusement appeler : passer de la vision à 2 dimensions à la vision à 3 dimensions!).

 

 

 

 

 

Leica Noctivid - 3200$

8x42 / 10x42

Avec ce nouveau modèle, Leica s'approche plus près que jamais des Swarovski EL. La qualité optique est impeccable de même que la finition! Les produits Leica sont toutefois moins largement distribués au Québec que les produits Swarovski.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On aime un tout petit peu moins

 

Zeiss Victory HT ou SF - 3400 et 3600$

8x42 / 10x42

Bien qu'elles soient offertes au même prix que les deux précédentes, elles nous ont laissés un peu sur notre appétit. La profondeur de champ un peu limitée des SF et leur finition extérieure un peu ordinaire pour le prix les déclassent. La bague qui contrôle l'ajustement dioptrique est moins bien conçue que celle des Leica et Swarovski. Par contre, ces deux Zeiss profitent d'une molette de mise au point positionnée de façon idéale.

 

 


Du presque haut de gamme

 

Ces jumelles sont de qualité très élevée. Avec elles vous disposerez d'un produit d'excellente qualité sans trop vous ruiner.

 

Leica Trinovid HD - 1300$

8x32 / 10x32 / 8x42 / 10x42

Ces jumelles allemandes fabriquées au Portugal sont surprenantes pour le prix. On a l'impression d'avoir affaire à de véritables haut de gamme quand on s'en sert en raison du contraste élevé qu'elles procurent et qui fait nettement ressortir les oiseaux. Elles sont disponibles depuis peu en format semi-compact : 8x32 et 10x32. Comme les autres Leica présentées ici, elles ne sont disponibles que dans quelques boutiques seulement.

 

 

 

 

 

 

 

À éviter : Pour un prix semblable aux Leica Trinovid HD, les Vortex Razor HD sont d'une qualité optique équivalente et semblent avoir tout pour plaire.  Par contre, elles s'usent rapidement avec une utilisation régulière normale : leur revêtement s'altère, de même que les œilletons. De plus, certains exemplaires ont montré des problèmes avec l'ajustement dioptrique.  La fiabilité en général laisse donc à désirer.

 

 

 

Deux petits bijoux

 

Voici quelques choix de jumelles semi-compactes (objectif de 30 mm)  ou compactes (objectif de 20-25 mm) de qualité supérieure. Ce format est pratique si vous voulez des jumelles qui soient légères et relativement abordables.

 

Swarovski  CL Companion - 1300$      (nouvelle version de ce qu'utilise Hugues)

8x30 / 10x30

Ces jumelles semi-compactes sont un petit bijou. Bien sûr, la qualité n'est pas aussi bonne que celles des EL de la même marque, mais le prix est ajusté en conséquence. L'objectif de 30 mm est suffisamment lumineux même en forêt (contrairement à une vraie compacte qui peine un peu dans la pénombre). Le modèle est disponible en grossissement 10x, mais si vous voulez conserver un maximum de luminosité, favorisez les 8x. Si vous cherchez quelque chose de léger et peu encombrant, en faisant un minimum de compromis en matière de qualité, ces jumelles sont pour vous!

 

Ajout du 22 janvier 2018 : Nouveauté! Les CL companion ont désormais une nouvelle version qui est officiellement sortie à la fin de 2017. Leur optique est améliorée, l'ajustement dioptrique est désormais sur la bague de mise au point centrale, mais nous ne pouvons encore la tester.  Le site de Swarovski indique que cette nouvelle version sera disponible à partir de la fin janvier 2018 au Canada et aux États-Unis. (Pour la reconnaître, elle a le nouveau système de fixation des courroies rond comme les nouvelles Swarovski EL.)

 

 

Leica Ultravid BR - 1000$

8x20 / 10x25

Les meilleures compactes sur le marché, un point c'est tout. De véritables haut de gamme de poche. La molette bien saillante se démarque avantageusement des molettes encastrées, qui sont moins faciles à actionner. Ces Leica sont idéales également pour le théâtre ou les spectacles, car elles prennent peu de place. Petit extra, ces jumelles sont même disponibles en différentes couleurs!

 

 

 

 

 

 

Le milieu de gamme

 

Si vous voulez commencer à observer les oiseaux, nous vous recommandons de choisir des jumelles de cette catégorie, car elles ne vous ruineront pas, mais ont une qualité suffisante pour bien apprécier le loisir ornithologique. Après quelques années, si votre passion a beaucoup grandi, vous souhaiterez probablement changer pour un modèle haut de gamme, mais commençons par le commencement pour voir si vous allez accrocher autant à ce loisir que nous! 🙂

 

Pentax ZD WP  - 650$

8x43 / 10x43

Il s'agit de la nouvelle mouture des fameuses DCF SP du même fabriquant. Selon nous, ce serait le modèle de milieu de gamme par excellence. La qualité optique, l'ergonomie et la qualité de fabrication sont sans défaut pour le prix demandé. Le champ est un peu étroit et la molette n'est pas très saillante, mais c'est bien là tout ce qu'on peut leur reprocher. Une valeur ultra-sûre.

 

 

 

 

 

 

 

Nikon Monarch  7 - 690$

8x30 / 10x30 / 8x42 / 10x42

Nous avons essayé ce modèle en 10x30. La prise en main est excellente et la molette de mise au point, chose rare, idéalement positionnée. La qualité optique est à la hauteur du prix demandé avec notamment une très bonne correction de l'aberration chromatique (les franges colorées qui apparaissent en bordure des objets). La distance de mise au point minimale est très courte avec les 8x30 / 10x30.

 

 

 

 

 

 

 

Vanguard Endeavor ED II - 600$

8x32 / 8x42/ 10x42

Quoiqu'un peu lourdes, le Vanguard Endeavor ED II sont vraiment super.  Leur qualité optique est très bonne et la bague d'ajustement dioptrique verrouillable, très pratique, est inusitée dans cette catégorie de prix. Elle sont plus chères que les Endeavor ED (vendues à environ 400$), mais le prix en vaut la peine pour éviter la large bande jaune qui se forme au contraste d'une couleur pâle et d'une couleur claire sur le modèle moins cher.

 

 

 

 

 

 

 À éviter : (Déclassement en date du 18 décembre 2017) Les Vortex Talon HD  (590$) 8x32 ou 8x42, bien qu'elles aient une bonne qualité optique et un bon prix, ont un important défaut de fabrication. La molette de mise au point serait inutilisable par temps froid, ce qui fait qu'il est alors impossible de faire la mise au point. Les jumelles deviennent alors complètement inutilisables.  C'est peut-être la raison pour laquelle Vortex ne les affiche plus sur son site web. Comme il y a une garantie tout risque sur ces jumelles, les propriétaire devraient pouvoir se les faire réparer, mais c'est quand même du trouble qu'on préfère éviter.  (Merci à Dioni, un de nos lecteurs, pour nous avoir soulevé ce problème, qui est aussi survenu à d'autres propriétaires de ce modèle.)

 

 

 

L'entrée de gamme

À partir d'ici, nous vous présentons des jumelles qui peuvent faire l'affaire si votre budget est plutôt serré. Il s'agit toutefois du montant minimum que vous devriez allouer pour commencer à observer les oiseaux.

 

Nikon Monarch 3 - 320$ 

8x42 / 10x42 

Ce modèle ultra-populaire tire sa révérence. Il ne figure plus sur le site de la compagnie et bientôt les derniers exemplaires encore disponibles auront disparu des étalages. Ces belles et bonnes jumelles, dotées d'une molette de mise au point ultra-douce, avaient pourtant tout pour plaire. Nous avons des réserves à propos des Nikon Monarch 5, un peu plus chères et pourvues des verres ED : sur certains exemplaires, le revêtement caoutchouté donne l'impression de littéralement fondre. Nous ignorons si le problème perdure ou s'il a été réglé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nikon Prostaff 7s - 260$

8x30 / 10x30 / 8x42 / 10x42

Avec la disparition prochaine des Nikon Monarch 3, une partie de la clientèle pourrait être portée à se tourner vers ce modèle. Elles sont plus grosses que les Monarch 3, mais plus légères et leur qualité optique est surprenante. L'image nous a  même semblé meilleure qu'avec les Monarch 3. On déplore toutefois que la molette soit un peu dure à actionner et surtout que la distance de mise au point minimale soit si grande : 4 m!

 

 

 

 

 

 

Nikon Travelite Ex - 170$

8x25 /10x25

Ces jumelles compactes étanches offrent un très bon rapport qualité-prix. C'est la jumelle parfaite à offrir à un jeune observateur ou encore la jumelle d'appoint idéale pour ranger dans la boîte à gants. Ce modèle ne figure plus sur le site de Nikon, mais plusieurs magasins en ont toujours en stock. À préférer en format 8x25, plus lumineux que les 10x25.

 

 

 

 

 

 

Eagle Optix Ranger ED - 380$

8x32 / 8x42 / 10x42

Nous avons essayé ces jumelles dans leur version à verres ordinaires (non ED). La présence de verres ED gonfle un peu le prix, mais permet de réduire le niveau d'aberration chromatique (les franges colorées qui apparaissent en bordure des objets). Elles offrent un champ de vision large et permettent de faire la mise au point vraiment de très près.

 

 

 

 

 

 

Kenco Ultraview EX - 220$

8x32

Ce sont des jumelles peu connues mais passablement intéressantes. Elles ne pèsent pratiquement rien et leur prise en main est excellente. L'optique, en outre, est loin d'être mauvaise pour le prix. On ne peut à vrai dire honnêtement rien leur reprocher, si ce n'est leur revêtement tout en plastique. Disponibles malheureusement dans quelques boutiques seulement.

 

 

 

 

 

Vanguard Spirit XF - 270$

8x42 / 10x42

D'assez belles et bonnes jumelles pour le prix. Elles offrent un champ de vision étonnamment large, assez profond et assez plat. Le contraste n'est pas très élevé toutefois, mais le pouvoir de résolution est plutôt bon pour le prix. Un gros défaut cela dit : on voit décidément très rosé dans ces jumelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

On n'aime pas  : Les Celestron Nature DX  (180$) ont un champ de vision passablement bombé, ce qui rend l'observation plus ou moins agréable. À considérer seulement si votre budget est vraiment serré.

On n'aime pas : Une nouvelle marque a fait apparition sur le marché, les Kite Optics. Cependant, Mireille en a essayé un modèle (les Caiman, à environ 400$) et n'a pas été satisfaite du résultat par rapport à d'autres modèles du même prix même  avec un simple essai rapide. On a une impression générale de ne pas bien voir dans ces jumelles, ce qui est probablement dû au grand flou tout le tour du champ de vision. Reste à voir si les modèles plus dispendieux en valent la peine.

On n'aime pas : Les  jumelles bon marché que l'on trouve dans les magasins à grande surface.  Elles risquent de vous décourager. Rendez-vous dans un magasin spécialisé et procurez-vous un modèle qui vous permettra de bien profiter de votre loisir! 🙂

 

HISTOIRES DES JUMELLES DE MIREILLE ET DE HUGUES

Mireille :

J'ai commencé l'observation des oiseaux avec une vieille paire de jumelles de mes parents. Vous savez, celles qui traînent chez tous vos parents et dans lesquelles on ne voit pas bien du tout parce qu'elles ont déjà été échappées ou cognées...

Je me suis ensuite procuré mes propres jumelles en 1995 ou 1996, des Nikon Sporter 8x40 à 200$. C'était très bien pour commencer à petit budget.

C'est lors d'un test de jumelles pour une revue spécialisée, en 2000, que j'ai découvert les Swarovski EL. Celles qu'on avait pour l'essai venaient dans une petite mallette de luxe en métal. Pour moi, c'était hors de ma portée!

Finalement, quand je suis allée observer avec mes jumelles à l'île des Soeurs après la journée de tests en gymnase, j'ai été tellement déçue de mal voir des oiseaux sous un arbuste lorsque le soleil commençait à baisser! Je ne pouvais même pas distinguer si c'étaient des grives ou des bruants tellement c'était déjà trop sombre pour mes jumelles! Grrrrr!

Juste après, j'ai croisé par hasard un de nos testeurs qui faisait quelques essais sur le terrain et qui avait avec lui les Swarovski, entre autres. Ah ben là! C'est comme si on avait allumé un projecteur pour illuminer les oiseaux! Voilà que je n'avais plus le choix! Haha!

Notez que les Swarovski EL (8,5x42 das mon cas) étaient beaucoup moins chères à l'époque (la moitié du prix), mais c'était quand même beaucoup de bidoux pour une étudiante. Je ne regrette aucunement mon choix! Je les ai depuis 17 ans et elles sont encore excellentes!

**Ce que Hugues vient de m'apprendre, c'est que j'étais probablement la première au Québec (ou plus) à me les procurer, car elles venaient juste de sortir! Je n'avais jamais réalisé ça!**

 

Hugues :

Comme Mireille, j'ai commencé à observer les oiseaux avec les jumelles familiales : des énormes Tasco 7x50, déjà amochées. J'ai ensuite brièvement utilisé des Tasco 7x35, mais qui n'ont pas résisté très longtemps.

J'étais en secondaire 2 quand j'ai demandé pour Noël des Bushnell Custom 7x26 : de véritables bijoux. J'ai vu alors que les deux ronds (le champ de vision des jumelles) pouvaient se combiner pour n'en faire qu'un seul! J'ai eu ces jumelles pendant sept ans, le temps qu'elle se dégradent petit à petit, n'étant pas étanches.

J'ai ensuite accumulé mes sous en vue de l'achat d'une jumelle haut de gamme. J'ai hésité entre les trois meilleurs modèles du moment : la Leica, la Zeiss et la Baush & Lomb Elite. J'ai finalement opté pour cette dernière. Elle m'a offert plusieurs années de bons et loyaux services. Elle coule maintenant ses vieux jours chez mon vieux père.

En parallèle, je regrettais un peu le format compact, vers lequel je me suis tourné en urgence quand mes Elite ont fait défaut à quelques jours d'un voyage au Mexique. Je partais pour me procurer de simples jumelles de secours, mais mes mains se sont refermées sur une paire de Swarovski SLC 8x30, que j'avais vu entre les mains d'un guide au Costa Rica. Ces jumelles me suivent partout depuis ce moment. Ce sont les CL Companion qui en sont la version actuelle.

 

 

Voilà! Avec ces informations et des essais que vous ferez vous-mêmes en magasin (car à chacun ses goûts), vous devriez pouvoir faire un choix éclairé!

 

Nous vous invitons aussi à lire les articles suivants concernant les jumelles :

Comment choisir ses jumelles?

Quel grossissement pour des jumelles?

Go oiseaux et ses auteurs ne tirent aucun revenu ou avantage publicitaire de quelque marque que ce soit.

Bienvenue, ci-bas, à vos commentaires sur les modèles de jumelles que vous avez essayés! 🙂

Cliquez ici pour vous inscrire à l'infolettre Go oiseaux!

Cliquez ici pour commander votre calendrier 2018.

Commentaires ( 19 )

  • Maryse Lavallee

    Une question
    Connaissez-vous les Papillio 8×21 faites par Pentax
    Quelle est votre opinion sur ces jumelles svp.
    Merci

    • Oui, je connais les Papilio de Pentax, j’en ai même une paire que je laisse toujours dans l’auto au cas où je verrais des oiseaux. Elles sont compactes, alors faciles à transporter. Moi, je les aime bien. En plus, elles sont pratiques si vous voulez observer quelque chose de très près, comme des têtards dans les mares par exemple, qui sont souvent à nos pieds, donc trop près pour des jumelles régulières. Lors de mon achat, il y a déjà plusieurs années, je les avais testées et comparées à d’autres modèles compacts et ce sont celles que j’ai choisies. Pentax est aussi une très bonne marque. Elle ne sont pas dans le palmarès parce qu’elles n’ont pas particulièrement ressorti du lot en comparaison avec d’autres modèles récents. Elles ne sont pas extraordinaires, mais elles font bien le travail, surtout pour une paire d’appoint. Il me semble aussi qu’elles ne sont pas super pour les porteurs de lunettes (lentilles cornéennes, c’est correct). En faisant une petite recherche sur le net, je vois qu’elles existent en différents grossissement, dont 6,5x, que j’éviterais. J’ai celles qui grossissent 8,5 fois. Assurez-vous de prendre un grossissement entre 8 et 10 x pour vos jumelles pour l’ornithologie. Vous pouvez voir l’article sur le choix des jumelles pour plus de détails. 🙂 https://gooiseaux.ca/choisir-jumelles/

      • Maryse Lavallée

        Merci de votre commentaire
        Je ne suis pas très habile avec internet. Et je n’avais pas vu votre réponse détaillée.
        Ma petite histoire
        Je me suis fait voler mes jumelles Minolta 8×42 au jardin botanique la semaine passée, (une distraction qui m’a valu un chagrin!jamais je n’enlevais les bretelles pour les déposer, ce fut cette fois là.
        C’etait De bonne vieilles routières avec un bon champ visuel et une belle lumière.
        Un ami m’a fait connaître les papillio ,j’hesitais
        Il avait des 6x ??? C’est spectaculaire question
        Observation rapprochée . Je songeais plutôt à 8×21 pour les oiseaux et hésitais à cause du 21.
        Votre commentaire m’eclaire et me rassure.
        Je trouve que ça devient compliqué aujourd’hui de savoir acheter. Merci de votre attention
        Maryse Lavallee

        • Ça me fait plaisir. Désolée pour vos jumelles volées. Je vous suggère tout de même de comparer différents modèles en magasin qui correspondent à votre budget pour confirmer votre choix, car ça dépend des préférences personnelles de chacun. Bon magasinage! 🙂

  • Stéphane

    Merci beaucoup pour votre réponse rapide et bravo encore pour votre site

  • Stéphane

    J’aimerais avoir votre opinions même si ces jumelles ne sont pas dans vos choix.

    Bushnell legend ultra hd 10×42 ou Vortex crossfire 10X42

    Merci.

    • Je ne les connais pas personnellement, mais j’évite normalement les Bushnell car pas de bonne qualité d’habitude, tandis que les Vortex ont une bonne qualité optique et une garantie tout risque, bien que certaines aient certains défauts de conception (voir celle dans la page, dont la mollette fige au froid).

  • Je retranscris ici et réponds à une question reçue par courriel (avec permission de l’auteur) :

    Bonjours je possèdes des jumelles Bush&Lomb Discover, elles ont une vingtaine d’années, elles fonctionnent très bien elles et ce que j’aimes le plus qu’il fasse 30 degrés ou -30 la mise au point se fait toujours en douceur, mais là je veux monter en grade, j’ai vu des Swarovski SCL 10×56, elles coûtent approximativement 500$ de moins mais c’est surtout l’objectif de 56 mm que j’aimes, sont-elles un achat a considérer.

    Réponse :
    Je n’ai pas utilisé ces jumelles personnellement, mais les Swarovski SLC 10×56 sont assurément de bonne qualité, étant donné la marque. De plus, c’est le modèle que Hugues utilise et il en est très satisfait (mais en 8×30). Cependant, en regardant dans les précisions techniques du produit sur le site de Swarovski, je note qu’elles sont 20% plus lourdes que les Swarovski EL 10×50 et que le plus près qu’un oiseau pourrait être pour que vous puissiez faire la mise au point est à 12,8 pieds (3,9 m), ce,st loin, tandis qu’on parle de 9,2 pieds (2,8 m) pour la EL. Ces deux facteurs sont assez importants dans votre confort d’observation. De plus, la qualité optique est moindre que pour la EL, qui semble offre une meilleure définition et une meilleure luminosité, mais la différence de prix (SLC sont moins chères) compensent pour cela. Donc, en général, si vous planifiez observer des parulines et marcher longuement, j’y penserais a deux fois et j’irais probablement plus pour la SLC 10×42 (même plus légères que les EL et 10,5 pieds ou 3.2 m de distance minimale de mise au point) et pour diminuer le poids et la distance de mise au point, mais pour observer de la maison, ce seraient des excellentes jumelles.

  • Michel Bertrand

    Dans le cas de la Nikon Travelite, il y a aussi la 9×25 qui constitue un compromis heureux entre la 8×25 et la 10×25. Elle m’a impressionné quand j’ai eu l’occasion de l’essayer. Il en reste probablement chez certains marchands. J’aimerais en avoir une comme jumelle d’appoint.

    Il n’y a pas assez de 9x dans les catalogues des fabricants.

    • Michel Bertrand

      Hier, le 21 mars 2018, Je suis allé à la Maison de l’Astronomie (Montréal) dans le but de me procurer, comme nouvelle jumelle d’appoint, une Nikon Ultralite 9×25. Elle était offerte à 159$ dans sa version étanche, l’autre version à 119$ étant en rupture de stock. J’ai bien failli faire l’achat, mais j’ai regardé les autres modèles disponibles. J’ai finalement opté pour une Kenko ultraVIEW EX 10×32 à 234$. Cette jumelle est plus légère en plus d’offrir une mise au point un peu plus rapprochée et une image de meilleure qualité. Mon point de comparaison, c’est une Swarovski EL de haut de gamme, malheureusement trop lourde pour certains de mes déplacements. La Kenko ne souffre pas trop de la comparaison même si elle coûte environ 12 fois moins. Avis à celles et ceux qui ont un budget limité.

      L’Ultralite aurait constitué un excellent achat aussi, mais j’ai simplement trouvé mieux pour seulement 75 dollars de plus.

  • François

    Pour de très bonnes jumelles il faut vraiment avoir les moyens. Après des Bushnell d’entrée de gamme je me suis décidé à chercher un peu mieux. Finalement j’ai opté pour des Hawke Frontier ED 10×43. Pas le top c’est sûr, mais pour un prix très raisonnable. J’en suis bien satisfait. Bon… probablement que si je regarde un jour dans des Swaro mes Hawke me sembleront médiocres.

    • Ne regardez pas trop tôt dans les Swaro, hihi! On commence tous par quelque chose de moins cher, c’est bien normal. Merci pour votre commentaire. 🙂

  • Patrice Gosselin

    À quel endroit au Québec est vendue la marque Leica?

  • Daniel Neron

    Lorsque j’ai voulu « passer à un niveau supérieur », j’ai été chez le Naturaliste à Longueuil qui m’a très bien conseillé pour une Pentax ZD WP 10×43. Parmi mes critères trônaient la solidité et l’étanchéité; après 10 ans d’usage malveillante elles passent le test! Notons aussi la garanti de 25 honorée sans problème. Maintenant, aujourd’hui, j’ajouterais le critère du froid. Les miennes demeurent utilisable par grand froid mais j’aimerais une mise au point quand même plus aisée. Quelqu’un a du bon/mauvais vécu à ce sujet?

  • Isabelle Couture

    Wow ! Merci pour toutes ces informations qui me seront très utiles ! Merci de nous faire profiter de votre expérience .

  • Pierre

    Surpris de ne pas voir Vortex Razor HD dans votre énumération!

    • Hugues Brunoni

      Nous en glissons un mot sous la rubrique qui traite des Leica Trinovid HD. Nous évoquons les gros problèmes de durabilité / fiabilité qui affectent les Razor HD dans leur version actuelle. Problèmes que nous avons pu constater de visu.

Écrire un commentaire

 

s2Member®