Engoulevent d’Amérique

Engoulevent d’Amérique

L'Engoulevent d'Amérique est un oiseau nocturne, mais on peut aussi le voir en plein jour, particulièrement lors de ses migrations en grands groupes. Ce n'est pas un oiseau de proie, bien qu'il est parfois confondu avec ceux-ci, il est bien insectivore. Il mange principalement des papillons de nuit et se camoufle sur une branche ou au sol lorsqu'il se repose. Il fait son nid au sol ou sur les toits en gravier, en déposant ses oeufs dans une simple dépression dans le gravier. Il est présent dans les endroits dégagés des forêts (ex. coupe, brûlis, buton de gravier) et dans les villes en période de nidification. Normalement solitaire ou en couple, il est vu en grands groupe qui peuvent atteindre plusieurs centaines d'individus lors de ses vols de migration de jour. Comme il est migrateur, il est absent l'hiver à nos latitudes. On rencontre cet engoulevent dans la plupart du Québec, contrairement à l'Engoulevent bois-pourri, qui est restreint au sud de la province. Il est cependant en déclin lui aussi pour les raisons probables du manque d'habitat et des insecticides qui tuent ses proies.

Distinctions physiques : Oiseau de taille moyenne, ailes pointues, une tache blanche rectagulaire dans chaque aile, menton blanc, ailes dépassant le bout de la queue lorsqu'au repos (ce qui le distingue bien de notre autre engoulevent, l'Engoulevent bois-pourri). Le bec des engoulevents est très petit, mais ils peuvent l'ouvrir très grand, au-delà de la base du bec-lui-même, pour attraper les proies en vol.

Son : Lors de sa parade nuptiale, il fait des sons avec ses ailes lors de descentes rapides en vol. Il a aussi un cri, une note tenue et vibrante qui peut être confondue avec celle du cri de la Bécasse d'Amérique. Les oreilles exercées sauront les distinguer aisément. On entend cet engoulevent

Latin : Chordeiles minor
Anglais : Common Nighthawk
Ancien nom : Engoulevent commun

Ordre : Caprimulgiformes
Famille : Caprimulgidae

Espèce ouverte à la participation depuis le 10 janvier 2020.

____

Participez à cette encyclopédie participative en incluant vos  photos ou vos anecdotes soutenues par des photos dans les commentaires ci-bas. On vise obtenir tous les angles, distances et plumages ici. (Pour soumettre une vidéo ou un audio, veuillez procéder par courriel.)

Votre photo demeurera dans les commentaires et pourrait aussi être utilisée par Go oiseaux pour illustrer l'espèce au haut de cette page ou ailleurs sur le site.

Go oiseaux ajoutera une réponse à votre commentaire indiquant "oui" ou "non (avec explication)" pour confirmer ou infirmer votre identification. Des espèces similaires pourraient donc figurer dans les commentaires, ce qui devrait en aider plusieurs dans leur apprentissage de l'ornithologie.

Si vous voulez copier une des photos de cette page, vous devez le demander directement à son auteur en répondant à son commentaire. Il recevra un avis par courriel et pourra vous répondre. Merci de respecter ainsi les droits d'auteur.

La Web-encyclopédie est un outil qui est et demeurera gratuit.

Amusez-vous bien!

_____

Pour le cours en ligne, cliquez ici.
Pour la boutique en ligne, cliquez ici.
Pour faire identifier un oiseau gratuitement, cliquez ici.

Voir les oiseaux nocturnes
Retour à la web-encyclopédie

Commentaires ( 7 )

  • François Cloutier

    Depuis début juin, il est de retour, fidèle au poste depuis les 8 dernières années dans Rosemont ( Chabot / Beaubien ). C’est la première fois ce soir que j’entends le son distinc du vent dans ses ailes en plongé ( parade nuptiale ?).

  • Raymond Nadeau

    Engoulement D’amérique Juin2014 sur la branche du peuplier en arriere de chez moi a Riviere-du-Loup. Il a passé l’apres-midi la…

  • Marlène Riverin

    Montréal le 01-08-20 . Voici un engoulevent d’Amérique qui à passé la journée à se reposer sur mon balcon. C’était une chance unique de pouvoir l’observer d’aussi près. Je suis pas mal certaine que c’est une femelle. Cet oiseaux n’était pas impressionner de ma présence, donc j’ai pu en profiter pour le prendre en photos sans l’importuner.

    • Oui, ça m’a l’air d’être bien un Engoulevent d’Amérique. Vous devez en avoir des photos avec le corps au complet? Ce serait très apprécié ici. Merci. 🙂

    • François Cloutier

      Dans quel coin de la ville ? Est-il tjrs dans le secteur en 2022 ?

  • Luc Bourassa

    Engoulevent d’Amérique

    Une première pour moi

    Le 8 août 2020
    Gallix ( Secteur Sept-Iles)

    • Oui, super, merci. Ces temps-ci, ils se déplacent en groupe en plein jour pour leur migration. 🙂

Commenter

s2Member®