Épervier brun

L'Épervier brun est moins commun dans le sud du Québec qu'au début des années 200! On y voit beaucoup plus souvent l'Épervier de Cooper. Par contre, si vuos habitez plus au nord, comem moi au BAs-Saint-Laurent, vous rencontrerez plus souvent l'Épervier brun que le Cooper.

Épervier brun immature. Les stries du ventre larges, la petite tête, el petit bec, les pattes extra fines et la queue carrée le distinguent de l'Épervier de Cooper. es rayures verticales au ventre, l'oeil jaune indiquent un immature. L'absence de favoris à la joue et de jaune autour de l'oeil le distingue du Faucon émerillon. - photo prise le 25 décembre 2020, à Sainte-Adèle

Espèce ouverte à la participation depuis le 13 mai 2019.

Participez à cette encyclopédie participative en incluant vos  photos ou vos anecdotes soutenues par des photos dans les commentaires ci-bas. On vise obtenir tous les angles, distances et plumages ici. (Pour soumettre une vidéo ou un audio, veuillez procéder par courriel.)

Votre photo demeurera dans les commentaires et pourrait aussi être utilisée par Go oiseaux pour illustrer l'espèce au haut de cette page ou ailleurs sur le site.

Go oiseaux ajoutera une réponse à votre commentaire indiquant "oui" ou "non (avec explication)" pour confirmer ou infirmer votre identification. Des espèces similaires pourraient donc figurer dans les commentaires, ce qui devrait en aider plusieurs dans leur apprentissage de l'ornithologie.

Si vous voulez copier une des photos de cette page, vous devez le demander directement à son auteur en répondant à son commentaire. Il recevra un avis par courriel et pourra vous répondre. Merci de respecter ainsi les droits d'auteur.

La Web-encyclopédie est un outil qui est et demeurera gratuit.
Le financement de ce site repose entièrement sur la vente des produits Go oiseaux.

Amusez-vous bien!

Pour faire identifier un oiseau gratuitement, utilisez la page d'identification en cliquant ici.
Pour le cours en ligne, cliquez ici.
Pour la boutique en ligne, cliquez ici.

Voir tous les oiseaux de proie diurnes
Retour à la web-encyclopédie

Commentaires ( 26 )

  • Rollande Descôteaux

    De passage tôt ce matin. Un jeune Épervier brun. Je l’ai confondu avec le Faucon émerillon qui passe plus souvent. C’est lorsque j’ai vu son oeil et les bandes à la queue que j’ai réalisé que c’était un Épervier brun. C’est la deuxième fois que j’en vois un chez moi. Je l’ai vu dans mon mûrier à 10 pieds de moi. Très petite taille. Le temps de prendre mon appareil à l’intérieur, il s’est réfugié dans mon pin et les Mésanges étaient très agitées. Je me suis approchée de mon garage et il était là.
    22 nov. 2022, Drummondville

  • Isa G

    Épervier brun immature (confirmé par Mireille sur la page d’identification 😊). Vu à Sorel-Tracy le 8 novembre 2022.

  • Monique Bourdon

    Épervier brun Immature ?

    • Oui, si c’est bien une Mésange à tête noire qu’il mange, alors c’est un petit épervier, donc un Épervier brun, immature en effet. Merci. 🙂

      • Monique Bourdon

        Merci beaucoup pour cette précision

  • Rollande Descôteaux

    Épervier brun immature. Mon premier! 🙂
    3 oct. 2020, Drummondville

  • Lyne ouimet

    Et ce matin, j’ai eu la visite de cet épervier, moi je dis de Cooper mais quelques personnes me disent que c’est un brun. Malheureusement je n’ai pas de photos pour voir la queue au complet, il est passé rapidement et il était trop proche pour un cadrage total

    • Comme c’est un immature, voir le ventre serait encore plus pratique que voir la queue, au cas où vous en avez une photo. Sinon, on va se fier à sa forme, ce qui n’est pas toujours évident à faire. La tête m’a l’air bien dégagée des épaules, alors ça correspond à un Cooper. Les pattes n’ont pas l’air extra fines, mais juste très fines, donc Cooper. L’oeil est près du bec plutôt que centré, donc Cooper. Oiseau probablement photographié dans la région de Montréal ou sud du Québec. Je vous invite à indiquer l’endroit. Merci. 🙂

      • Lyne

        Bonjour merci pour les précisions, c’est la seule position que j’ai malheureusement, il est passé en coup de vent en s’installant sur ma rampe de patio, je demeure à LaSalle, montreal

  • Lyne ouimet

    Voici un épervier brun que j’avais photographier chez moi en 2016

  • Réjean Bilodeau

    Quel est cet oiseau, un épervier brun ou un épervier de Cooper? Comment les distinguer?

    • Non, calotte contrastant avec la nuque plus pâle, Cooper. On en voit de moins de moins de bruns, c’est pourquoi j’ai de la misère à en avoir des photos. Merci pour l’essai. 🙂

  • Réjean Bilodeau

    J’ai l’impression que cet oiseau est un épervier brun immature. Ai-je raison?

    • Non, fines stries en forme de gouttes d’eau, Cooper. Zut. 🙂

  • Benoit Bailey

    Le même guettant un oiseau au sol…

  • Benoit Bailey

    Epervier brun immature. Montréal, octobre 2020.

  • France dallaire

    voici un épervier brun mais vu de dos..on peut voir son beau plumage trois rivières 2018

    • Non. Cet oiseau est plutôt un Épervier de Cooper. On voit sa nuque pâle qui contraste avec sa calotte et on voit aussi sa queue arrondie. 🙂

      • Oui, merci. On voit bien les stries du ventre plus larges que celles de l’Épervier de Cooper et aussi l’oeil jaune de l’immature, entre autres. 🙂

  • Julie Cusson

    Épervier brun immature
    Sorel-tracy
    11 mai 2019

Commenter

s2Member®