Épervier de Cooper

L'Épervier de Cooper est de plus en plus fréquent dans le sud du Québec et pourrait fréquenter votre cour.

Nom latin : Accipiter cooperii
Nom anglais : Cooper's Hawk
Ordre : Accipitriformes
Famille : Accipitridae

Identification : Longue queue, ailes plus courtes que la queue, queue arrondie, calotte foncée.

Photo en couverture : Adulte, Saint-François-du-Lac, février 2015. La femelle est plus grosse que le mâle, mais ce n'est pas vraiment observable si on ne voit qu'un individu.

Adulte. La calotte est foncée et ne s'étend pas vers le bas derrière l'oeil, contrairement à l'épervier brun, qui a plutôt un capuchon foncé qu'une calotte. Oeil rouge chez l'adulte.

 

Adulte. Ailes larges, longue queue. En vol, la tête est plus prohéminente que chez l'Épervier brun et la queue, plus arrondie. Notez que l'espèce peut avoir différentes silhouette en vol selon ce qu'il est en train de faire.

Épervier de Cooper immature en vol, stries étroites (contrairement au brnu et à l'autour), sous caudales blanches (contrairement à l'Autour des palombes), plumes de la queue arrondies, tête dépassant beaucoup les ailes (contrairemetn au brun), ailes longues et étroites (contrairement au brun).

 

Immature. Rayures verticales fines et en formes de gouttes d'eau. L'immature a l'oeil jaune.

 

Immature. Dos brun. La quantité de blanc sur son dos peut varier considérablement.

 

Famile d'Éperviers de Cooper. Deux jeunes au haut et un adulte au centre. Nid de branches.

________________________________________________________

Espèce ouverte à la participation depuis le 13 mai 2019.

Participez à cette encyclopédie participative en incluant vos  photos ou vos anecdotes soutenues par des photos dans les commentaires ci-bas. On vise obtenir tous les angles, distances et plumages ici. (Pour soumettre une vidéo ou un audio, veuillez procéder par courriel.)

Votre photo demeurera dans les commentaires et pourrait aussi être utilisée par Go oiseaux pour illustrer l'espèce au haut de cette page ou ailleurs sur le site.

Go oiseaux ajoutera une réponse à votre commentaire indiquant "oui" ou "non (avec explication)" pour confirmer ou infirmer votre identification. Des espèces similaires pourraient donc figurer dans les commentaires, ce qui devrait en aider plusieurs dans leur apprentissage de l'ornithologie.

Si vous voulez copier une des photos de cette page, vous devez le demander directement à son auteur en répondant à son commentaire. Il recevra un avis par courriel et pourra vous répondre. Merci de respecter ainsi les droits d'auteur.

La Web-encyclopédie est un outil qui est et demeurera gratuit.
Le financement de ce site repose entièrement sur la vente des produits Go oiseaux.

Amusez-vous bien!

Pour faire identifier un oiseau gratuitement, utilisez la page d'identification en cliquant ici.
Pour le cours en ligne, cliquez ici.
Pour la boutique en ligne, cliquez ici.

Voir tous les oiseaux de proie diurnes
Retour à la web-encyclopédie

Commentaires ( 43 )

  • Rollande Descôteaux

    Épervier de Cooper adulte.
    6 juin 2021, Laurier-Station

  • Lyne Ouimet

    L’épervier de Cooper observé en 2016 sur mon terrain

  • Lyne Ouimet

    Comme demandé, voici un bel épervier de Cooper qui est passé en coup de vent et qui s’est déposé quelques secondes le temps de quelques clichés sur ma rampe de mon patio le 13 mars 2021 à LaSalle, Montreal

  • Jean-Marc Denault

    Épervier de cooper immature, photo prise à Mtl Nord octobre 2016

  • Rollande Descôteaux

    Épervier de Cooper immature. C’est la deuxième fois que je le vois dans le même rang en 2 semaines.
    28 février 2021, St-Guillaume

    • Oui, on voit bien ses taches au ventre en forme de fines gouttelettes et sa queue bien arrondie avec les plumes de différentes longueurs. Merci. 🙂

  • Réjean Bilodeau

    Épervier de Cooper immature avec son repas

    • Oui, merci, un adulte avec une femelle MOineau domestique comme repas. J’aime bien qu’on voit sous la queue à un endroit qu’on ne voit pas habituellement quand il est perché. 🙂

  • Rollande Descôteaux

    Épervier de Cooper adulte.
    10 janvier 2021, Drummondville

    • Rollande Descôteaux

      Il est repassé 2 heures plus tard et cette fois on voit bien son bout de queue arrondie.
      10 janv. 2021, Drummondville

      • Oui, super, on voit bien la queue dont les plumes n’ont pas toutes la même longueur sur cette photo, ça fait une queue bien arrondie quand il la déploie. 🙂

        • Rollande Descôteaux

          D’après mes 2 photos son  »jabot » semble bien gonflé. Crois-tu qu’il avait mangé quelque chose ou il peut le gonflé comme il le veut sans à avoir mangé? Merci!

          • C’est bien possible qu’il vienne de manger, en effet.

  • Guy Beaudet

    Epervier de cooper juvénile.
    Mascouche rue St-Pierre le 31 décembre 2020.

    • Oui, on voit bien ses fines rayures à la poitrine, qui sont constituées de fines taches en forme de gouttes d’eau, typiques de l’espèce. Merci. 🙂

  • Benoit Bailey

    Epervier de Cooper immature. Montréal, 8 octobre 2020.

    • Benoit Bailey

      Le même guettant une proie au sol!

      • Oui, merci. On voit bien les taches en forme de gouttes d’eau sur son ventre et sa queue arrondie typiques de l’espèce. 🙂

  • Jean-Nicholas Haché

    3e photo des éperviers de Cooper juvéniles observés le 19 août 2020 à Longueuil.

  • Jean-Nicholas Haché

    2e photo des éperviers juvéniles osbervés à Longueuil le 19 août 2020.

  • Jean-Nicholas Haché

    Éperviers de Copper juvéniles, 19 août 2020 ;a Longueuil.

  • Non, en fait, c’est une Buse à épaulettes. La queue est plus courte et la tête est rousse plutôt que grise. 🙂

    • Robert Tardif

      Merci pour cette précision.
      Est-ce possible pour vous de déplacer la photo dans son répertoire approprié.
      Merci.
      Robert.

      • Vous povuez la mettre dans les commetnaires de la Buse à épaulettes et je vais l’enlever d’ici si vous voulez. 🙂

        • Robert Tardif

          Oui ce serais chouette de la placer à la bonne place.
          Merci.

  • Elise Tremblay

    Épervier de Cooper adulte … LONGUEUIL 2 Avril 2020 AM

  • Elise Tremblay

    Épervier de Cooper adulte … LONGUEUIL 2 Avril 2020

  • Jean-Nicholas Haché

    Épervier de cooper, photographié le 11 mars 2020 à Longueuil.

  • Rollande Descôteaux

    Épervier de Cooper vu le 2 déc, 2019 chez moi Drummondville. Je l’ai confondu à un petit tas de neige au loin. 😉

    • Rollande Descôteaux

      Épervier de Cooper de dos. Il est repassé le 3 déc. 2019, Drummondville

    • Oui. Wow, deux jeunes en haut et l’adulte en bas. Merci! 🙂

  • Maureen Prey

    Épervier de Cooper 2017 derrière chez moi à Laval…

  • Martine Blanchette

    Épervier de cooper immature chez moi sous la pluie . Photo prise le 24 janvier à Saint-Jean-sur-Richelieu

  • Martine Blanchette

    Épervier de cooper immature chez moi à Saint-Jean-sur-Richelieu le 3 mars 2019

  • Francine Miron

    Épervier de Cooper photo prise chez moi à St Francois du Lac En février 2015.

  • Rollande Descôteaux

    Épervier de Cooper vu chez moi 19 février 2018 à Drummondville

Commenter

 

s2Member®