Corneille d’Amérique

Corneille d’Amérique

La Corneille d'Amérique est très répandue au Québec.

En couverture, Corneilles d'Amérique. Sexes semblables. Bécancour, 6 mai 2019.

Nom latin : Corvus brachyrhynchos
Nom anglais : American Crow

Espèce semblable (voir la page du corbeau pour les différences) : Grand Corbeau

Chant typique de la Corneille d'Amérique, enregistré par moi, à L'Isle-Verte, le 18 septembre 2016.

Ci-dessous, suite à une question sur la marche de la corneille et du corbeau (question sur la page du corbeau), voici une vidéo montrant brièvement la marche de la corneille. Elle se dandine, sa queue allant de droite à gauche.  Vidéo prise le 11 mars 2018, à L'Isle-Verte (par moi, Mireille Poulin), au retour des corneilles dans la région du Bas-Saint-Laurent après l'hiver.

 

_________________________

Ouvert à la participation depuis le 28 avril 2019

Participez à cette encyclopédie participative en incluant vos meilleures photos ou vos anecdotes soutenues par des photos dans les commentaires ci-bas. (Pour soumettre une vidéo ou un audio, veuillez procéder par courriel.)

Votre photo demeurera dans les commentaires et pourrait aussi être utilisée par Go oiseaux pour illustrer l'espèce au haut de cette page.

Go oiseaux ajoutera une réponse à votre commentaire indiquant "oui" ou "non (avec explication)" pour confirmer ou infirmer votre identification. Des espèces similaires pourraient donc figurer dans les commentaires, ce qui devrait en aider plusieurs dans leur apprentissage de l'ornithologie.

Si vous voulez copier une des photos de cette page, vous êtes priés de demander directement à son auteur en répondant à son commentaire. Il recevra un avis par courriel et pourra vous répondre. Merci de respecter ainsi les droits d'auteur.

Amusez-vous bien!.

Pour faire identifier un oiseau, utilisez plutôt la page d'identification en cliquant ici.
Pour le cours en ligne, cliquez ici.

Voir tous les oiseaux noirs
Voir tous les ictéridés
Retour à la web-encyclopédie

Commentaires ( 44 )

  • Raymond Nadeau

    Corneille D’amérique en train de fabriquer son nid en arriere de chez moi a Riviere-du-Loup le 02-04-2024

  • Jean-Nicholas Haché

    Corneille immature accompagnée d’un adulte. Le jeune vocalisait également d’une manière que je n’avais jamais entendue.
    Parc de la Cité, Longueuil, 12 mai 2023.

    • Jean-Nicholas Haché

      La taille totale des images semblait trop grande donc les voici une à une.

      Le jeune en solo.

    • Jean-Nicholas Haché

      Avec l’adulte, première photo.

    • Jean-Nicholas Haché

      Avec l’adulte, deuxième photo.

    • Jean-Nicholas Haché

      Avec l’adulte, troisième photo.

    • Oui, super! Belle série de photos! Belle comparaison du jeune, au plumage plus brunâtre et plus fragile, avec l’adulte derrière lui. Le jeune semble même un peu plus petit que l’adulte ici. Merci. 🙂

  • Rollande Descôteaux

    Au printemps un couple s’est installé dans un conifère chez mes voisins. Ce matin, belle visite d’une Corneille d’Amérique juvénile dans mon mûrier.
    21 juin 2022, Drummondville

  • Paule M.

    Corneille D’Amérique, je n’ai malheureusement pas inscrit la date de cette observation, mais a voir la couleur de la pelouse je dirait que c’était au printemps 2021 en Mauricie.

  • Paule M.

    Corneille D’Amérique immature, vue le 24 aout 2021 en Mauricie

  • Rollande Descôteaux

    Corneille d’Amérique. Depuis quelques jours vers la fin d’après-midi, je vois plus d’une cinquante de Corneilles autour de chez moi. Parfois, elles sont dans les arbres au parc, tandis que d’autres sont dans les conifères chez les voisins (comme sur cette photo prise au début de l’après-midi). Mais elles ne s’arrêtent jamais dans mon arbre. Il y en avait 4 qui tournaient autour des conifères et criaient … probablement que l’Épervier de Cooper immature que j’ai eu ce matin était là, mais je n’arrivais pas à voir.
    14 février 2022, Drummondville

  • Raymond Nadeau

    Corneille D’amérique photo Riviere-du-Loup le06octobre2021

  • Raymond Nadeau

    La corneille réussis toujours a se trouver a manger

  • Raymond Nadeau

    Cette corneille du haut de son perchoir elle est majestueuse dans sa robe noir teinté de gris sous la poitrine.

    • Raymond Nadeau

      Désolé la photo n’a pas suivi 2eme essais

      • Raymond Nadeau

        Les 2 photos ont été prises a Riviere-du-Loup le 05octobre2021

  • Normand Brodeur

    Corneille d’Amérique, Ste-Foy, 20 mars 2021.

    • Oui, oulala, elle mange un animal. On voit bien le tapis de petites plumes qui avance sur le bec, présent sur la corneille et sur le corbeau. 🙂

  • Luc Dufour

    Photo prise à Pointe aux Pics, Charlevoix, le 11 août 2020

    • Oui, merci. Je soupçonne que cet oiseau soit né cette année-là, car son plumage n’est pas uniforme, suggérant la mue de ses premières plumes (plus brunâtres) vers des plumes davantage adultes (plus noires).

  • Jean-Nicholas Haché

    Corneille d’Amérique, photographiée le 16 mars 2020 à Longueuil.

    • Oui, merci. On voit bien la forme de la queue, beaucoup plus carrée que celle du Grand Corbeau. 🙂

  • Claude Desmarais

    Corneille d’Amérique, Saint-Gabriel de Brandon, 25 mars 2020

  • Yvan Gaudreau

    Voici une corneille un peu spéciale qui montre une plume blanche sur l’aile. Elle a passé une partie de l’été dans mon secteur. Selon certains commentaires web c’est une caractéristique qui est peu fréquente mais qu’on peut voir à l’occasion chez cette espèce. (Montmagny août 2019)

    • Oui, il arrive que les oiseaux aient des plumes non pigmentées qui poussent. C’est de l’albinisme partiel ou leucisme. Les plumes devraient repousser colorées lors de la prochaine mue. Merci. 🙂

  • Rollande Descôteaux

    Corneille d’Amérique au levé du soleil.
    29 oct. 2019, Drummondville

  • Claire Morin

    Corneille d’Amérique juvénile qui quête un adulte… photo prise le 26 juillet 2019 à Baie-Comeau

  • Claire Morin

    Corneille d’Amérique juvénile Ok ça va l’adulte … photo prise 26 juillet 2019 à Baie-Comeau

  • Claire Morin

    Corneille d’Amérique photo prise le 26 juillet 2019 à Baie-Comeau

  • Claire Morin

    Corneille d’Amérique autre vue, photo prise le 19 juillet 2019 à Baie-Comeau

    • Oui, c’est un jeune, on voit la commissure à la base du bec. Beaux reflets qui le font paraître bleue sur cette photo, hihi. 🙂

  • Claire Morin

    Corneille d’Amérique photo prise le 21 juillet 2019

  • Claire Morin

    Corneille d’Amérique autre angle photo prise le 19 juillet 2019 à Baie-Comeau

  • Claire Morin

    Corneille d’Amérique photo prise le 19 juillet 2019 à Baie-Comeau

  • Caroline Seguin

    Un jour on a entendu plusieurs corneilles crier sans arrêt, c’était vraiment anormal. Mon mari a suivi le son. Il est arrivé chez le voisin plus loin et il y avait une corneille blessée (par le chien du voisin). Elle était en train de mourir. Il devait y avoir une cinquantaine de corneilles qui criaient, perchées dans les arbres autour. Ca duré longtemps. Le voisin ne savait pas quoi faire et la corneille était vraiment trop blessée pour essayer de la sauver. Je crois qu’il l’a tuée avec un coup de pelle pour arrêter ses souffrances. La minute que la corneille est morte, toutes les autres corneilles ont arrêté de crier. Elles sont parties une a la fois. C’était vraiment impressionnant.

    • Merci beaucoup pour le récit, très intéressant. 🙂

      • Caroline Seguin

        De rien! C’était vraiment impressionnant!

    • Esther jones

      Il m’est arrivé un peu près la même histoire il y a deux jours. J’entends un groupe de corneilles crier de façon soutenue, toutes ensemble, cela a duré longtemps. Je suis allé en forêt, guidé par les cris. Une corneille est au sol blessée. Une autre, me semblant près d’elle, s’envole. Dans les arbres autour de l’oiseau blessé crient ses congénères. Je ramasse l’oiseau délicatement.
      Que s’est-il passé? Il ne peut se porter sur ses pattes. Il se couche sur le côté. Je l’ai fait boire au compte goutte.
      Il est actuellement dans une cage à chat. Il mange avec appétit les œufs cuits dur en purée.
      Je le nettoie, l’alimente et réhydrate toutes les deux heures.
      Pas de blessure apparente. L’oiseau est calme et se laisse soigner.
      Que puis-je faire?

  • Claude Desmarais

    Corneille d’Amérique, 18 juin 2018, îles de Berthier

  • LOUISE COURCHESNE

    On dirait un petit couple de corneille d’Amérique que j’ai surpris à jaser sur une branche…

      • Louise Courchesne

        Désolée corneilles prises à Bécancour, 6 mai 2019… merci!

Commenter

s2Member®