On dit bernache ou outarde?

On dit bernache ou outarde?

La Bernache du Canada est souvent appelée, à tort, outarde. Voici la différence entre ces deux termes.

 

Des outardes au Québec?

Non, on n'a pas d'outardes au Québec. Alors, c'est très simple, vous pouvez carrément rayer ce mot de votre vocabulaire. Yé!

Il n'y a pas non plus d'outardes au Canada, aux États-Unis et nulle part en Amérique.

Une Bernaches du Canada dansl'herbe, avec le cou allongé

Bernache du Canada défendant son nid

 

Origine de la confusion

Comme plusieurs autres espèces du Nouveau Monde (Amérique), ce nom erroné nous provient des Européens (Ancien Monde). En Europe, ils avaient déjà nommé leurs oiseaux lorsque les colons sont arrivés en Amérique.

Les colons ont fait ce qui était le plus simple en arrivant ici, soit nommer les oiseaux qui ressemblaient aux leurs par le même nom. Par contre, les oiseaux d'Amérique, malgré leurs ressemblances superficielles à ceux d’Europe, étaient des espèces d’oiseaux bien distinctes.

Les noms erronés sont restés longtemps d'usage chez nous, jusqu'à ce qu'on y fasse un peu d'ordre. C'est aussi ce qui est arrivé avec les pinsons et les fauvettes, par exemple, des oiseaux que nous n'avons pas en Amérique, mais dont nous avons utilisé les noms pendant trop longtemps. Ils désignaient, en fait, ce que nous appelons maintenant les bruants et les parulines.

 

La Bernache du Canada

Ce que les gens appellent normalement des outardes, ce sont les Bernaches du Canada. Elles sont dans la famille des oies, comme les Oies de neiges.

Huit Bernaches du Canada sur l'eau

Des Bernaches du Canada en pause migratoire à L'Isle-Verte, Bas-Saint-Laurent

 

Mais qu'est-ce qu'une outarde alors?

Il existe de nombreuses espèces d'outardes en Europe, en Afrique et en Australie entre autres.

Les outardes ne sont pas dans la famille des oies. Au lieu d'avoir un bec qui ressemble à celui d'un canard, leur bec est pointu. La grosseur des outardes est environ du même ordre de grandeur que celle de la bernache. Par contre la posture est différente et les habitudes aussi.

Les outardes ne flottent pas sur l'eau comme les bernaches, elles outardes sont essentiellement terrestres. Étant parmi les oiseaux les plus lourds du Monde, le préfèrent aussi marcher que voler.

Leur nom anglais est Bustard.

Une outarde se tient sur la route en Australie

Une outarde, photographiée lors de mon voyage en Australie.

 

Y a-t-il d'autres espèces de bernaches au Québec?

Oui, on peut parfois rencontre d’autres espèces de bernaches au Québec. Il y a aussi de nombreuses espèces de bernaches dans le Monde. Celle que l'on voit la plupart du temps au Québec est la Bernache du Canada. Une espèce très semblable à cette bernache, mais plus petite est la Bernache de Hutchins, plus rarement observée au Québec.

Dans l’Est de la province, sur le fleuve, on observe aussi la Bernache cravant en quantité lors de sa migration. Parfois, nous observons d'autres espèces de bernaches au Québec, qui peuvent nous provenir d’aussi loin que l’Europe, mais elles sont rares.

Une Bernache cravant sur l'eau

Bernache cravant, Rimouski

 

Si des bernaches d'Europe peuvent être vues ici, même rarement, est-ce que des outardes pourraient aussi être vues ici?

Non, il n'y a pas d'outarde qui traverse en Amérique. La seule chance d'en voir serait que quelqu'un en ait en captivité. Cependant, la plupart des populations d'outardes étant en difficulté, elle ne semble être élevée en captivité que rarement, dans le but de la réintroduire dans son milieu naturel, donc ça n’a pas lieu en Amérique.

 

Voyez aussi :

Perdrix ou gélinotte?
Collants de fenêtres en forme de bernaches pour prévenir les collisions d'oiseaux

 

Voilà, ça ne fait pas mal de tour de cette confusion de nom. Vos commentaires sont les bienvenus ci-bas. 🙂

Commentaires ( 29 )

  • Monique beauchesne

    J’ai aimé tes explications au sujet des Bernaches du Canada et des Outardes.
    C’est agréable de te lire, j’ai toujours hàte de recevioir tes envois.
    Merci! Passe un bel hiver avec ton bébé.

    • Oh, ça me fait bien plaisir. Merci à bon hiver à vous aussi. 🙂

  • Sylvie Pelletier

    Bonjour.
    Je n ai jamais enrendu parler de chasse à ka bernache ou de recettes de Bernache. Est ce que je me trompe! Est ce une espèce protégée ou y a t il une autre raison?

    • Il y a bien une chasse à la bernache. Les recettes sont probablement peu répandues car on ne peut pas en acheter ou c’est parce que c’est les mêmes que pour l’Oie des neiges. 🙂

  • Chantal

    Bonjour Mireille,
    Je cherche un beau livre sur la vie des bernaches à offrir en cadeau.
    Des suggestions ?
    Ça peut être une publication en français ou en anglais.
    Merci à l’avance.

    • Aucune idée, désolée. Il faudrait que je fasse une recherche sur le net, comme vous, et je n’ai pas le temps. Je vous invite à appeler un des magasins spécialisés et leur demander. J’ai mis leurs noms et liens au bas de cette page : https://gooiseaux.ca/livres-oiseaux-quebec/ . 🙂

  • Bonjour,
    Nous vivons en france près de Paris et au fil des ans depuis environ une dizaine d’années il y a de plus en plus de bernaches sur les plans d’eau .
    Elles sont trop faciles à approcher et bien sûr ne migrent pas mais vont de lac en lac et parraissent bien à leur aise , cela nous rappellent nos voyages au quebec , mais est-ce une vie normale pour des oies d’ordinaire sauvages ?

    • Normal, tout dépend. Chez vous, c’est normal. Ici, normal juste l’été, pour les bernaches les plus grandes, qui aiment bien nicher dans les terrains de golf et les parcs. Le climat est suffisamment clément en France pour qu’elles n’aient pas besoin de migrer. Ça me fait penser aux Cygnes tuberculés qu’on retrouve en Ontario. Est-ce normal qu’ils soient là, en Ontario? Non. Ils ont probablement un comportement mi-sauvage même chez vous, même s’ils sont dans leur aire de répartition habituelle. Ce n’est pas plus normal pour eux que pour les bernaches, mais c’est ce qui arrive quand on est confortable à un endroit et qu’on devient habitué aux humains. Les oiseaux demeurent sauvages, mais un peu moins et ça devient leur normalité. J’espère que ça répond à la question. 🙂

  • Marie-Laure

    Merci Mireille pour ces explications très utiles sur l’appellation des Bernaches. Je les appelait bien par leur nom et à force d’entendre « Outarde » j’ai commencé à avoir un gros doute!

    • De rien, ça me fait plaisir de vous avoir éclairée. 🙂

  • Marcelle Thibodeau

    Bonjour
    Il me semble qu’habituellement, les bernaches ont quitté la région de Chambly, au début juin. Je suis surprise de les voir encore passer au-dessus de ma tête, au moins 2 fois par jour. Elles ne restent pas groupées et semblent tourner en rond. Cela m’intrigue beaucoup. Comme je suis encore en confinement, c’est peut-être moi, qui se trompe. J’ai plus de temps pour les examiner
    Merci

    • Certaines bernaches nichent à nos latitudes, c’est pourquoi il y en chez vous tout l’été. Celles qui nichent dans le grand nord sont déjà parties.

      • Judith

        Il me semble qu’il y a de plus en plus de bernaches dans la région de Mtl, Terrebonne, etc. et ce toute l’été. Est-ce exact?
        Si oui pourquoi?

        • Oui, la forme la plus grande de la Bernache du Canada a des habitudes bien différentes de celles qui ne passent qu’en migration, plus petites. Les grandes restent à nos latitudes tout l’été et il y en a de plus en plus. C’était connu pour être un problème en Ontario il y a quelques décennies, dans la parcs et la terrains de golf, à cause de leurs excréments, mais là, ces bernaches nichent de plus en plus au nord, donc il y en a de plus en plus dans le sud du Québec tout l’été. Il y en a aussi un peu plus au nord, comme ici au Bas-Saint-Laurent, mais en bien moins grande quantité. Les bernache plus petites, elles, continuent toujours à ne passer qu’en migration et à nicher beaucoup plus au nord.

  • Philippe Montel

    Ma fille a recueilli un bébé Barnache d’une semaine pas plus laissé seul dans un pré.
    Il semble tout à fait adapté à la maison , prenant la fille pour sa mère et dormant fréquemment dans son cou .’Sachant que le caneton arrivera rapidement à maturité, avec des ailes pour voler et ne quittant sa mère pas avant un an ,
    Que suggérer vous de faire. Merci

    • De le remettre à un centre de réhabilitation le plus vite possible. Ils savent comment éviter que l’oiseau s’attache aux humains et retrouve ses instincts naturels. Choisissez le centre le plus près de chez vous, ils sont listés au bas de cet article. https://gooiseaux.ca/oiseau-blesse/

  • Carmen

    Il y a plein de bébés bernaches avec leurs parents sur le bord de la rivière près de chez moi. J’ai remarqué que les parents faisaient des signes avec leur cou et en un clin d’oeil les bébés se mettant en file pour suivre leurs parents comme de petits soldats. Avez-vous un site à me suggérer pour mieux comprendre toutes ces mimiques que font ces oiseaux pour se faire comprendre par leurs petits?

    Merci!

    • Non, je ne connais pas de site qui décrit les comportements, outre mon site qui va en contenir progressivement plus. Pour les livres, moi, je me réfère aux livres A guide to bird behaviors, Volumes 1, 2 et 3, de Donald W. Stokes, Stokes Nature Guides, pour les comportements. Dans le volume 1, il y a la Bernache du Canada. On y décrit plein de mouvements, dont le Head-flip, qui est donné par le mâle ou la femelle, qui consiste, lorsque la tête est droite vers le haut, en des mouvements d’un côté à l’autre de la tête, accompagné d’un petit son. Cela est fait lorsqu’un oiseau est un peu dérangé ou sur ses gardes ou fait juste avant de se déplacer en marchant ou avant de prendre son envol. C’est peut-être ce mouvement que vous avez vu. 🙂

      • Carmen

        Oui, c’est justement ce mouvement du cou que les parents faisaient. C’est vrai que plusieurs personnes les regardaient, même si c’était dans le calme. Elles se sentaient sûrement trop envahies dans leur espace.

        Merci beaucoup pour votre réponse et le livre suggéré!

  • Dominique Lalancette

    Merci pour l’explication, ça faisait un bout que je me posais la question :0)

  • Curieuse des Oiseaux, dont le Colvert près de chez-moi avec les petits sur la Rivières St-Charles à Québec dans le Quartier Marie de l’incarnation et boul. Charest…

  • Jean Chaumont

    Merci beaucoup des ces explications. Votre site est très interessant.

  • Francine Miron

    Merci beaucoup Mireille pour vos renseignements .
    Bien apprécié ça me renseigne toujours .

    Je vous envoie une photo de bernache prise à baie du febvre il y a quelques années .

      • Denise Labrie

        Alors, c’est un beau voilier de bernaches que je viens de voir passer au-dessus de ma maison à Baie Saint-Paul!
        Je me plais à penser qu’elles empruntent ce même corridor dans le ciel, et ce depuis des millénaires… juste au-dessus de ma tête…
        Très instructif. Merci beaucoup!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

s2Member®